spinner
Déclaration publicitaire

Que sont les NFT ? Le guide complet pour les débutants

24 octobre 2022

Les NFT (« non-fungible tokens » soit « jetons non fongibles » en français) ont fait une véritable irruption dans l’espace médiatique ces dernières années.

Le secteur artistique a été l’un des premiers à adopter cette nouvelle technologie. En 2021, une œuvre d’art en NFT s’est vendue à 90 millions de dollars (~80 millions d’euros), et des célébrités comme Snoop Dogg, Tom Brady ou encore Grimes ont rejoint le mouvement. Des mèmes sont désormais disponibles sous forme de « jetons non fongibles », et une myriade de possibilités vont impacter de nombreux domaines dont l’industrie du jeu, de l’art, etc. Les NFT pourraient bien définitivement changer notre quotidien.

Alors, pourquoi toute cette agitation médiatique ? Comment les ventes mondiales de NFT ont-elles pu connaître une augmentation de 30 000 % en 2020 pour atteindre 13 milliards de dollars en 2021? Et si vous n’investissez pas dans les NFT, dira-t-on que vous manquez une opportunité ? Ou dira-t-on que vous vous tenez à l’abri de problèmes ?

Cet article a pour objectif d’être votre guide complet sur les NFT. Dans les lignes qui suivent, nous vous donnerons un aperçu de ce que sont les NFT, leur fonctionnement et leurs applications concrètes. Nous vous montrerons également comment créer, acheter et vendre des NFT avec succès.

Rapide aperçu : que sont les NFT ?

Avant de pouvoir définir les « jetons non fongibles », nous devons nous familiariser avec quelques concepts clés. Commençons par la différence entre les actifs fongibles et non fongibles.

Fongible vs non-fongible
Un bien est dit fongible s’il peut être consommé par l'usage et remplacé 
par un autre de même nature, de même qualité et en même quantité, 
par opposition à une chose, à un bien non fongible que l'usage laisse 
entier et qui se restitue en nature

Faire glisser

Les actifs fongibles peuvent être échangés à égalité avec d’autres actifs de même valeur. L’euro est fongible car vous pouvez facilement échanger 1EUR avec 1EUR. Les NFT, en revanche, sont des actifs non fongibles, cela signifie que chaque actif peut avoir une valeur différente.

Quelques termes supplémentaires qui sont importants à connaître avant d’entrer dans le vif du sujet des NFT.

Blockchain
Un registre anonyme, immuable et accessible au grand public (régistre public) 
qui enregistre les transactions dans un ordre chronologique. 
Les blockchains sont décentralisées et les informations relatives aux 
transactions du réseau sont stockées dans des lots appelés "blocs".
Décentralisé
Décrit une organisation dans laquelle les opérations, ainsi que les 
pouvoirs administratifs sont délégués par une autorité centrale à plusieurs 
petits groupes ou parties individuels.
Faire glisser

Les jetons non fongibles (NFT) sont stockés sur des blockchains et ces “grands régistres publics” enregistrent de manière immuable l’existence et la propriété de chaque jeton. Les NFTs représentent la propriété d’un objet physique ou numérique. Chaque NFT est un actif cryptographique (représentation numérique transférable conçue de telle sorte qu’on ne peut pas la copier/dupliquer) doté d’un code d’identification unique et de métadonnées (informations descriptives du contenu) qui le différencient des autres jetons. Les NFT ne peuvent pas être échangés entre eux de manière équivalente car chaque jeton peut avoir une valeur différente.

Les NFT représentent la propriété de nombreux éléments, notamment des œuvres d’art, des objets de collection virtuels, des éléments de contenu de jeux vidéo ou même des parcelles de terrain.

Quel est l’intérêt des NFT ?

Lorsque vous effectuez l’achat d’un produit dans le monde physique, il n’est pas rare que ce produit ait des propriétés spécifiques voire uniques, et ne soit disponible qu’en nombre fini d’exemplaires. L’acte d’achat s’accompagne classiquement d’un justificatif qui apporte la preuve qu’il vous appartient. Parfois, le simple fait de posséder votre produit suffit à faire de vous son propriétaire.

Dans sa forme actuelle, Internet ne permet pas aux utilisateurs de posséder des objets numériques de la même manière que l’on peut posséder un objet physique.

L’objectif des NFT est de permettre aux mêmes règles que celles qui s’appliquent au monde physique de s’appliquer en ligne, afin que les actifs numériques puissent être rares et distincts les uns des autres. Les défenseurs des NFT affirment également qu’ils apportent la sécurité de la “preuve de propriété” dont nous avons besoin sur internet.

Les NFT pourraient nous permettre de créer la rareté, la distinction et une preuve de propriété à du contenu en ligne. Cependant, il y a quand même des limites à cela. Les NFT ne sont pas réglementés et ne créent pas de contrats juridiquement contraignants. On ignore encore si un NFT peut fournir la même preuve de propriété qu’un reçu physique.

Les NFT font partie d’une économie autonome et mondiale et peuvent être vendus sur différentes places de marché NFT, de personne à personne, en échange de cryptomonnaies. Les marketplaces NFT sont des plateformes en ligne qui vous permettent d’acheter, de vendre et de créer des NFT.

Cryptomonnaie
Une monnaie numérique décentralisée qui est sécurisée et créée par 
la cryptographie.
Faire glisser

Actuellement, les NFT sont utilisés pour représenter :

  • des œuvres d’art ;
  • les articles de collection tels que les cartes à collectionner ;
  • les objets virtuels dans les jeux notamment les tenues des personnages et des monnaies virtuelles de jeux ;
  • de la musique ;
  • des terrains virtuels dans les métaverses ;
  • des séquences vidéo ;
  • des documents juridiques ;
  • des signatures ;
  • des actifs réels dits « tokenisés » (comme les titres de propriété d’une voiture, d’un bien immobilier ou encore d’une paire de baskets).
Métavers (ou Metaverse)
Un espace virtuel où les utilisateurs interagissent avec 
l'environnement et entre eux. Les métaverses intègrent des 
caractéristiques des réseaux sociaux et des jeux. Ils utilisent 
souvent la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR), 
et peuvent être construits sur une blockchain.
Faire glisser

Toutefois, le monde des NFT n’en est encore qu’à ses débuts. À mesure que nous évoluons vers un monde numérique de plus en plus décentralisé, on peut s’attendre à une multitude d’autres utilisations des NFT.

L’utilisation des NFT pose également des problèmes potentiels, tels que leur impact sur l’environnement, les questions de sécurité et les risques financiers éventuels.

Comment fonctionnent les NFT ?

Maintenant que vous connaissez les concepts de base d’un NFT, penchons-nous sur leur fonctionnement.

Il n’existe pas deux NFT identiques. Uniques, les NFT se distinguent des cryptomonnaies, qui elles sont fongibles. Cependant, tous ces actifs numériques sont inscrits sur les blockchains.

Les NFT s’accompagnent d’une série de propriétés qui permettent leur fonctionnement.

Comment fonctionnent les NFT ?

Propriété unique des actifs

La grande majorité des NFT n’appartient qu’à un seul propriétaire à la fois et chaque NFT représente un seul actif numérique ou physique. Le statut de propriété d’un NFT est sécurisé et traçable car il est enregistré sur une blockchain (la blockchain Ethereum pour la plupart des NFT).

La blockchain, telle que définie précédemment, est un registre public décentralisé, anonyme et non modifiable qui enregistre des transactions. Les contrats intelligents NFT, qui sont des protocoles informatiques visant à automatiser une action lorsque des conditions pré-requises sont remplies, y sont stockés. Cela signifie que personne ne peut modifier la propriété d’un NFT. En d’autres termes, la preuve de propriété est immuable. Personne ne peut effectuer de capture d’écran du NFT d’autrui pour le revendiquer comme étant sien et authentique. Vous ne pouvez pas non plus perdre votre NFT, celui-ci étant référencé sur une blockchain.

Ainsi, les NFT s’apparentent à des reçus numériques. La preuve que le propriétaire d’un NFT possède le véritable objet numérique ou physique est visible par tous.

La propriété est gérée via l’identifiant unique et des métadonnées de chaque NFT, ce sont là des informations qui diffèrent pour chaque jeton numérique. Chaque NFT est doté d’une clé publique et une clé privée. Le créateur du NFT détient la clé publique, soit un certificat d’authenticité qui prouve l’origine du NFT. Le propriétaire du NFT possède également une clé privée correspondante, qui sert de preuve de propriété de l’original. La signature du portefeuille cryptographique d’un utilisateur peut également servir à l’authentifier comme étant propriétaire d’un NFT.

Clé publique
Utilisée pour chiffrer les communications. Elle est visible 
par tout le monde dans un système et chaque clé publique a 
une clé privée correspondante.
Clé privée
Peut décrypter (et lire) les communications qui ont été 
cryptées par la clé publique correspondante. Les clés privées 
peuvent également crypter et décrypter des messages, par 
elles-mêmes.

Elles sont stockées sur l’appareil d’un utilisateur et ont un propriétaire unique.

Portefeuille cryptographique
Stocke les adresses et les paires de clés publiques/privées 
pour les transactions en crypto-monnaies du propriétaire. 
Peut être utilisé pour envoyer, recevoir et dépenser des 
crypto-monnaies.
Faire glisser

Fongibilité vs Non fongibilité

Les NFT sont « non fongibles ».

Les crypto-monnaies comme le bitcoin ou les monnaies fiduciaires comme le dollar américain sont fongibles. Les actifs fongibles peuvent être facilement échangés entre eux car ils sont interchangeables et indiscernables, définis par une valeur prédéterminée.

Les actifs sont dits non fongibles s’ils ne peuvent pas être échangés de manière équivalente avec un autre actif du même type. Les NFT sont non-fongibles car chaque NFT est différent, avec ses propres caractéristiques et, par conséquent, sa propre valeur qui est est subjective. Le caractère non-fongible ne signifie pas que les NFT ne peuvent pas être échangées ; la non-fongibilité traduit simplement que chaque NFT possède sa valeur propre.

Non fongible
Un bien ou un actif qui n'est pas aisément interchangeable avec un autre. 
Par exemple, une maison est non fongible parce que vous ne pouvez pas 
l'échanger avec une autre.
Faire glisser

Valeur subjective

Si les NFT sont « non fongibles », comment déterminer la valeur exacte d’un NFT ?

La valeur d’un NFT est entièrement subjective. En d’autres termes, un NFT se vendra au prix estimé par l’acheteur. Ce prix peut être basé sur la lignée, la popularité, la rareté et/ou les possibilités de collection de ce NFT. La valeur d’un NFT peut également être basée sur l’utilisation potentielle de ce dernier. Par exemple, un billet NFT donnant droit à l’entrée à un événement se vendrait probablement au même prix qu’un billet classique.

Les NFT peuvent se vendre à un prix supérieur à celui auquel on peut s’attendre si les acheteurs potentiels estiment que l’article associé à le potentiel de prendre de la valeur dans le futur. Il est intéressant de noter que les NFT construits sur la blockchain Ethereum ont souvent plus de valeur que ceux construits ailleurs. Cela s’explique par le fait que davantage de personnes possèdent des jetons ETH et que ces NFT peuvent être vendus facilement sur de nombreuses marketplaces NFT, augmentant ainsi le nombre d’acheteurs potentiels.

Rareté

Lorsqu’une personne crée un NFT, elle peut déterminer le nombre de ces actifs qui seront créés et cotés sur le marché. C’est comme si un auteur publiait un nombre limité d’exemplaires pour son nouveau livre.

Un artiste numérique peut décider de créer un NFT exclusif et « original ». Ce qui peut correspondre à une œuvre d’art numérique unique en son genre. Il peut aussi publier des milliers d’œuvres NFT qui se ressemblent, chacune assortie de son propre certificat d’authenticité.

Interopérabilité

Les blockchains sont décentralisées. Ce qui signifie qu’elles ne sont pas gérées par une autorité centrale comme un gouvernement ou une entreprise comme Google. Les blockchains sont gérées par leurs communautés sans être liées aux services d’une entité corporative. En tant que tels, les NFT peuvent théoriquement passer d’une application, d’une plateforme et d’un service à l’autre, tant que chaque écosystème prend en charge la blockchain sur laquelle les NFT sont basés.

Par exemple, un objet NFT acheté dans un jeu vidéo peut être transféré dans un autre. Aussi, le NFT d’une œuvre d’art numérique que vous avez achetée peut être affiché dans un univers virtuel dans lequel vous faites vivre votre avatar. Cela signifie également que les NFT peuvent circuler entre différents fournisseurs de porte-monnaie cryptographiques et marketplaces.

Les défenseurs des NFT estiment que ces derniers pourraient un jour aider à “déverrouiller” le contenu que nous achetons en ligne. Imaginez que la chanson que vous achetez sur iTunes puisse être ajoutée à votre liste de lecture Spotify, par exemple.

Cependant, à l’heure actuelle, il n’existe pas encore de nombreux exemples d’utilisation des NFT sur plusieurs plateformes. Les NFT multiplateformes ne sont pas encore très pratiques et présentent des limites en fonction des applications. Avant que les NFT ne soient réellement “interopérables”, les développeurs doivent trouver le moyen de déplacer du contenu de manière transparente sur des plateformes conçues différemment.

« Échangeabilité »

Les NFT peuvent être échangés librement sur des marketplaces NFT ouvertes. Ce sont celles où tout le monde peut acheter ou mettre en vente des biens NFT par opposition aux marketplaces sélectives.

Les bourses de devises centralisées et décentralisées ne vendent pas de NFT. Vous pouvez transférer un NFT de sa plateforme d’origine vers un marché libre car il est construit sur la blockchain, une technologie décentralisée. Cela signifie également que les échanges ne sont pas gérés par une personne jouant un rôle d’intermédiaire.

Par exemple, si les morceaux iTunes étaient des NFT, vous pourriez vendre un morceau sur une plateforme considérable telle que iTunes, à quelqu’un d’autre directement via une marketplace NFT. À l’heure actuelle, il n’est pas possible de transférer des morceaux iTunes en dehors de la plateforme.

« Programmabilité »

Certains NFT ne changent jamais : Leur contenu initial est statique et la fonctionnalité du contrat intelligent NFT est constante pendant toute sa durée de vie. Cependant les NFT peuvent contenir des éléments complexes inscrits dans leurs lignes de code. Un NFT peut être programmé pour réagir à certains déclencheurs, aux actions de son propriétaire ou à des facteurs externes comme la météo.

Les fonctions complexes des NFT incluent la falsification, la fabrication, l’échange/le rachat et la génération aléatoire de nouveaux NFT et autres types de contenu. Vous pouvez même programmer des contrats intelligents NFT pour modifier le contenu initial du contrat lorsque des conditions spécifiques sont remplies. Par exemple, une œuvre d’art NFT pourrait modifier sa composition au fil du temps.

Un exemple célèbre est celui des CryptoKitties, créés en 2017 et devenus l’une des premières collections NFT populaires, en partie, en raison de leurs fonctionnalités programmées. Les avatars CryptoKitty ont été conçus pour se “reproduire” avec d’autres CryptoKitties – les propriétaires peuvent sélectionner un autre CryptoKitty et cliquer sur un bouton “breed”, ce qui génère un nouvel avatar NFT aux caractéristiques uniques.

Comment fonctionnent les NFT ?

Royalties

Une personne qui crée un NFT peut encoder des royalties dans cet actif par le biais du « contrat intelligent » du NFT. Cela signifie que le créateur initial peut percevoir une partie des frais de vente chaque fois que son NFT est vendu d’un utilisateur à un autre.

Cela change la donne pour les pour les artistes et créateurs qui n’ont pas toujours une rémunération adéquate ou encore qui manquent de reconnaissance à la hauteur de leur travail. Les NFT peuvent garantir qu’un artiste reçoive des royalties, son adresse étant intégrée aux métadonnées immuables du NFT.

Souvent, les créateurs ne voient pas la valeur de leur œuvre augmenter lorsque celle-ci gagne en popularité après sa vente initiale. Par exemple, un artiste qui vend son œuvre à 10 dollars ne peut généralement pas profiter de la vente ultérieure de cette œuvre à des millions de dollars. Les redevances dans les contrats intelligents rendent cette compensation accessible à toute personne qui crée un NFT.

Sécurité

Les NFT permettent de conserver les actifs numériques mieux que les méthodes actuelles. Un scan de l’acte de propriété d’une maison peut facilement être perdu s’il est stocké sur un disque dur. L’impression d’un scan du même acte en tant que NFT implique que la preuve du document existe sur une blockchain. Cela ajoute une couche de sécurité supplémentaire.

La technologie blockchain est sécurisée grâce à la cryptographie qu’elle utilise pour coder la propriété d’un jeton. Ce code nécessiterait un niveau incompréhensible de puissance de calcul pour être décrypté, ce qui le rend impossible à déchiffrer.

Chaque régistre de la blockchain est décentralisé et anonyme. En l’absence d’autorité ou de main-d’œuvre centrale, les tâches doivent être réparties de manière égale entre les nombreux ordinateurs participants, via le “Peer-To-Peer” ou “pair-à-pair”. Les blockchains sont des plateformes peer-to-peer car elles nécessitent un réseau d’ordinateurs (nœuds) pour communiquer entre elles et maintenir une copie exacte du régistre.

Peer-To-Peer
Réseaux dans lesquels chaque ordinateur connecté est un serveur 
pour les autres membres du réseau. Les ordinateurs peuvent partager 
des informations sans avoir besoin d'un serveur central dédié.
Noeud de blockchain
Un dispositif électronique connecté à un réseau blockchain qui 
fait partie de l'infrastructure de ce réseau. Plusieurs nœuds 
communiquent entre eux et transfèrent des données pour vérifier 
de nouveaux lots de transactions (appelés "blocs").
Faire glisser

Les blockchains ne peuvent pas être détruites ou corrompues car elles sont de type “peer-to-peer”. Chaque nœud possède une copie à jour du grand livre, et il faudrait que quelqu’un détruise tous ces nœuds pour effacer l’enregistrement des transactions et invalider la blockchain.

De plus, le régistre d’une blockchain est public et accessible à tous, ce qui signifie que le statut de propriété de chaque NFT est facilement vérifiable. Il s’agit d’une autre caractéristique de sécurité bénéfique ; il est impossible de modifier cet enregistrement de propriété sans transférer le NFT. Cependant, il est toujours possible d’escroquer les propriétaires de NFT en les convainquant de transférer leurs NFT.

Les défenseurs des NFT pensent que dans un avenir proche, tout le monde pourrait les utiliser pour représenter et authentifier ses actifs physiques. Les documents personnels, tels que les actes de propriété et les permis de conduire, pourraient également être stockés dans des NFT.

La technologie des blockchains est très sûre, et elle est idéale pour prouver que quelqu’un possède un objet, cette preuve étant toujours stockée sur une blockchain. Mais les blockchains ne permettent pas de stocker la majorité des fichiers que représentent les NFT. Le contenu (généralement un fichier vidéo ou image) est stocké hors chaîne, et le NFT établit un lien hypertexte vers cette ressource. Cela s’explique par les frais de transaction élevés associés au stockage de fichiers sur une blockchain.

Bien que la technologie de la blockchain présente des sécurités inhérentes, ce stockage hors chaîne soulève des inquiétudes quant à la sécurité du contenu initial de nombreux NFT. Une critique souligne que les hyperliens dans les NFTs pourraient cesser de fonctionner avec le temps, un phénomène appelé “pourriture des liens”. Une autre critique est que le stockage du contenu initial dans une base de données centralisée le rend vulnérable aux piratages et aux défaillances de la base de données. Une NFT est inutile si son contenu sous-jacent disparaît, car elle signifie la propriété de quelque chose qui n’existe plus.

Technologie NFT

Les NFT sont complexes et techniques. En savoir plus sur les technologies sous-jacentes peut les rendre plus accessibles à la compréhension.

La blockchain, registre public décentralisé, anonyme et immuable sur lequel les NFT sont établis, est utilisée dans des milliers de crypto-monnaies. Les bitcoins et jetons ERC-20 sont notamment basés sur la technologie blockchain.

Les NFT sont construits sur des blocs au sein d’une blockchain, chaque bloc étant formé par un algorithme complexe. La blockchain Ethereum est de loin la blockchain la plus utilisée pour créer des NFT. Toutefois, d’autres blockchains sont utilisées.

Les blockchains utilisées pour les NFT incluent les suivantes :

  • Flow,
  • Binance Smart Chain,
  • Solana,
  • Tron,
  • Polkadot,
  • EOS,
  • Cosmos,
  • WAX,
  • Tezos,
  • Algorand,
  • Hedera Hashgraph.

À l’instar d’autres blockchains, la blockchain Ethereum est interopérable. C’est en partie ce qui explique la grande popularité des NFT Ethereum. Les utilisateurs peuvent alors acheter des NFT basés sur Ethereum avec une variété de cryptomonnaies, notamment ETH, DAI, USDC, BNB et USDT. D’autres blockchains, comme Solana, ont des systèmes fermés et les NFT peuvent être achetés uniquement avec le jeton de cette blockchain.

La popularité, la liquidité, la sécurité et la transférabilité d’Ethereum sur d’autres produits et plateformes Ethereum expliquent en partie pourquoi les NFT basés sur Ethereum ont le vent en poupe.

Il existe un certain nombre de normes relatives aux jetons qui fournissent aux utilisateurs des indications sur comment créer, émettre et déployer de nouveaux jetons cryptographiques (NFT) compatibles dans un écosystème plus large. La blockchain d’Ethereum présente plusieurs « normes » sur les NFT :

  • ERC-721 est la première et la plus populaire des normes pour la création de NFT uniques. ERC-721 est une interface de programmation d’applications (API) au sein des « contrats intelligents » en jetons NFT. ERC-721 permet aux développeurs de créer des jetons uniques : des identifiants uniques différencient des actifs uniques et les relient à un propriétaire spécifique. ERC-721 fournit également une méthode de transfert de ces jetons (« transferFrom ») ainsi que d’autres fonctionnalités.
  • ERC-1155 est une norme qui prodigue une « semi-fongibilité » aux NFT. Les identifiants représentent des catégories d’actifs plutôt que des actifs uniques. Par exemple, un seul identifiant peut contenir 100 NFT. Cela signifie que plusieurs NFT peuvent être transférés en même temps, bien qu’il y ait moins d’informations sur chacun d’eux.
  • ERC-998 est une norme de jetons « composables ». Ces jetons peuvent représenter plus d’un actif à la fois pour des transactions plus rapides. Les jetons ERC-998 peuvent contenir des actifs fongibles (comme ERC-20) et non fongibles (comme ERC-721).

Histoire des NFT

Les NFT se sont développés à une vitesse tellement effarante que vous ne nous en voudrez sûrement pas s’il nous arrive d’omettre de mentionner des dates clés.

Voici une chronologie des événements qui ont conduit à l’essor rapide des NFT.

La chronologie NFT
Evènement
Date
Description
Pièces colorées
2012
Les origines du NFT : Création de pièces de 
monnaie colorées sur la blockchain 
Bitcoin pour représenter divers actifs.
Le premier NFT
2014
L'artiste numérique Kevin McCoy crée 
« Quantum », un octogone palpitant considéré 
comme le premier NFT.
Counterparty
2014
Les utilisateurs peuvent créer et négocier 
leurs propres NFT.
Les premiers NFT dans 
les jeux
Avril 2016
Le jeu « Spells of Genesis » émet des actifs 
sous forme de NFT sur Counterparty.
Les cartes de collection 
deviennent des NFT
Août 2016
« Force of Will » lance des cartes de 
collection en tant que NFT sur Counterparty, 
ouvrant la voie à d'autres.
Premier NFT de Rare Pepe
Oct. 2016
Les mèmes de « Rare Pepes » 
(un personnage de grenouille de bande dessinée) 
sont ajoutés à Counterparty en tant que NFT.
Pepe Rare Wallet
Fin 2016
L'achat, la vente et le trading d'œuvres 
d'art numériques sont rendus possibles grâce au 
Rare Pepe Wallet.
Ethereum devient populaire
Début 2017
La blockchain Ethereum commence à gagner 
en popularité.
CryptoPunks
Juin 2017
Les avatars populaires de style 8 bits 
représentant des « punks » rebelles font 
partie des premiers NFT sur Ethereum.
CryptoKitties
Oct. 2017
CryptoKitties, un jeu de blockchain 
mettant en scène des chats NFT échangeables, 
est l'un des premiers exemples de 
divertissement dans les NFT. Les NFT se 
généralisent.
OpenSea
Déc. 2017
L'une des plus grandes marketplaces NFT, 
OpenSea, a été lancée en 2017.
Plusieurs autres marketplaces émergeront au 
cours des années suivantes.
Première vente aux enchères 
d'art de Pepe Rare
Jan. 2018
Des Rare Pepe sont vendus lors du premier 
« Rare Digital Art Festival ». Un moment marquant 
du CryptoArt.
Proposition d’ERC-721
Jan. 2018
L'ERC-721, désormais la norme privilégiée pour 
la création de jetons uniques, est introduite.
NonFungible.com
Fév. 2018
Lancement d'une plateforme conçue pour le 
suivi des marchés NFT, qui consolide le terme 
« non-fongible ».
Axie Infinity
Mars 2018
L'un des jeux NFT les plus populaires est 
lancé avec un concept « play-to-earn ». 
Les utilisateurs peuvent gagner des NFT en 
jouant au jeu.
KnownOrigin et SuperRare
Avr. 2018
Lancement de KnownOrigin.com et SuperRare.com, 
deux des plus grandes marketplaces NFT.
JOY
Avr. 2018
JOY devient le premier artiste cryptographique 
à créer son propre contrat NFT.
MLB Crypto
Avr. 2018
MLB entre dans l'espace NFT avec un jeu de 
baseball sur chaîne. De nombreuses autres 
grandes marques ont créé des produits 
NFT au cours des années suivantes.
Cryptovoxels
Mai. 2018
Les utilisateurs peuvent présenter leur art 
NFT dans le métavers Cryptovoxxels.
Digital Art Chain
mi-2018
Pour la première fois, les utilisateurs 
peuvent frapper leurs propres NFT à partir 
de n'importe quelle image qu'ils 
importent sur Digital Art Chain.
Mintbase et Mintable
2019
Les nouvelles plateformes de frappe affinent 
le processus de création de NFT, rendant 
les NFT accessibles à tous.
Les noms ENS Names 
deviennent négociables
Mai 2019
Le contrat intelligent de l'Ethereum Naming Service 
(ENS) est mis à jour pour être compatible avec 
la norme ERC-721. Les noms sont négociables 
sur les marchés NFT.
Lancement de Rarible
Oct. 2019
Une autre marketplace NFT très populaire est 
créée début 2020.
Decentraland
Jan. 2020
Le métavers Decentraland est créé. Les utilisateurs
peuvent acheter des terrains virtuels et des 
actifs dans le monde.
Nifty Gateway
Mars 2020
Lancement d'une marketplace NFT populaire qui 
accepte également les monnaies fiduciaires.
Foundation
Mai. 2020
Lancement d'une autre grande marketplace NFT.
Ghost Market
Juin 2020
La première marketplace NFT « cross-chain ».
Les premiers NFT fractionnés
Mi-2020
La première propriété fractionnée d'un NFT.
CryptoAvatars
Oct. 2020
Les premiers NFT d'avatars d'utilisateurs sur 
plusieurs métavers.
Premiers tweets NFT
Fin 2020
Les posts Twitter sont vendus comme des NFT 
sur des articles de valeur.
NBA Topshot
Fin 2020
Un jeu populaire de cartes à collectionner 
de la NBA appelé « NBA Topshot » lance les 
premiers NFT sur la blockchain FLOW.
Nyan Cat
Fév. 2021
Le mème Nyan Cat se vend comme un NFT 
pour 600 000 $, l'un des nombreux mèmes à 
réaliser un bénéfice considérable en 2021.
Premier album NFT
Fév. 2021
3LAU vend un NFT de son album pour 11 millions 
de dollars. Les Kings of Leon sortent leur 
propre album NFT en mars.
Œuvre d’art de Beeple à 70m $
Mars 2021
Une œuvre d'art numérique de Beeple se vend 
pour 69,3 millions de dollars. Cette vente résume 
l'engouement pour l'art NFT.
The Mars House
Mars 2021
La première maison numérique NFT se vend 
pour 512 000 dollars.
Le tout premier tweet 
vendu comme NFT
Mars 2021
Le tout premier post Twitter du PDG Jack Dorsey 
se vend pour 2,9 millions de dollars sur des 
articles de valeur.
Couverture NFT du Time Magazine
Mars 2021
Un NFT fait la couverture du magazine Time avec 
le titre « Is Fiat Dead ? »
Deux jours plus tard, le New York Times vend son 
premier NFT pour 350 Eth.
burn.art
Avr. 2021
Les utilisateurs peuvent brûler des pièces 
NFTs $ASH sur burn.art.
Snoop Dogg NFT
Avr. 2021
Snoop Dogg devient l'une des nombreuses 
célébrités à fabriquer et à vendre des NFT en 2021.
Meta_VS
Avr. 2021
La plus grande exposition de NFT de tous les temps.
Bored Ape Yacht Club
Avr. 2021
Les NFT de Bored Ape, très populaires, sont 
lancés début 2021, les singes les plus chers 
atteignant des millions sur le marché d’occasion.
Bloodlines
Mai 2021
Le premier roman graphique exclusivement NFT.
Christie's Hong Kong
Sep. 2021
La première maison d’enchères à organiser 
une vente NFT en Asie.
Sotheby's Metaverse
Oct. 2021
La célèbre maison d’enchères lance son 
propre métavers d'art numérique.
Œuvre d’art de Pak à 
90 millions de dollars
Fin 2021
L'œuvre « The Merge » de Pak devient 
l'œuvre d'art la plus chère vendue par un 
artiste vivant.
Faire glisser

2012-2021 : Un bref aperçu des NFT

Les pièces colorées sont considérées par beaucoup comme ayant marqué le début des NFT. Les pièces colorées ont été construites sur la blockchain de Bitcoin pour représenter la propriété de choses du monde réel comme des coupons, biens et objets de collection. Ces jetons étaient rudimentaires et ne présentaient pas toutes les fonctionnalités des NFT actuels. Toutefois, ils ont initié une discussion sur les actifs uniques basés sur la blockchain.

Counterparty a misé sur les pièces colorées en 2014 avec la sortie de sa plateforme financière peer-to-peer et de son protocole internet open-source. Counterparty était basé sur la blockchain Bitcoin et a joué un rôle important dans l’évolution des NFT car les premiers sur cette plateforme ressemblaient aux NFT tels que nous les connaissons et les utilisons aujourd’hui. Les utilisateurs pouvaient créer et échanger leurs propres monnaies. De multiples mèmes et jeux étaient aussi placés sur Counterparty sous forme de NFT après son lancement.

Des mèmes tels que les célèbres NFT Rare Pepe, dont la grande popularité a été rapidement acquise, marquent le coup d’envoi du mouvement de l’art cryptographique en 2016. Les NFT Pepe sont devenus échangeables avec l’introduction des portefeuilles Rare Pepe, et une vente aux enchères Rare Pepe a même eu lieu en 2018. Dès lors, les collections de NFT comme CryptoPunks ont commencé à se rendre compte du potentiel de l’art et des objets de collection NFT sur la blockchain Ethereum, de plus en plus populaire.

Au cours des deux années suivantes, l’espace de l’art cryptographique a continué à se développer avec de nouvelles marketplaces NFT comme OpenSea, SuperRare et KnownOrigin. Des NFT ont pu être créés sur des plateformes comme Mintable et Mintbase. Ainsi, en 2018, Axie Infinity et Cryptovoxels ont tous deux été créés. Axie Infinity présente un concept play-to-earn dans lequel les utilisateurs acquièrent des NFT de valeur tout en jouant à des jeux. Cryptovoxels est l’un des premiers métaverses, permettant aux utilisateurs de présenter leurs NFT.

En 2020, les NFT se sont considérablement développés. Les marketplaces NFT existantes ont été mises à jour, et de nouvelles plateformes comme Rarible et Cargo ont vu le jour. Ces plateformes permettent aux utilisateurs de créer des NFT avec des caractéristiques supplémentaires, comme la création en masse et le contenu déverrouillable (contenu bonus auquel les acheteurs de NFT peuvent accéder secondairement), sans avoir à programmer eux-mêmes un contrat intelligent.

Si 2020 a été l’année où le public a remarqué les NFT, 2021 marque l’explosion de cette technologie. Les célébrités et marques ayant pignon sur rue ont commencé à s’intéresser aux NFT. Le NFT a gagné en popularité dans le milieu artistique. L’œuvre « Everydays : the First 5000 Days » de Beeple s’est vendue pour 69,3 millions de dollars (57,8 millions d’euros) aux enchères de Christie’s, avant d’être dépassée par la vente record de 91,8 millions de dollars (~82 millions d’euros) de « The Merge » de Pak début décembre. Le NFT de Pak a été vendu à plus de 28 000 utilisateurs, lesquels ont acheté plus de 260 000 parts de son œuvre d’art : une bonne preuve de la « propriété fractionnée » des NFT.

Sur un autre régistre, c’est le tout premier post Twitter qui s’est vendu pour 2,9 millions de dollars (~2,7 millions d’euros) en 2021. Les NFT CryptoPunks et Bored Ape Yacht Club se vendent régulièrement pour des centaines de milliers de dollars, et les mèmes d’hier sont revendus comme les NFT d’aujourd’hui. Des chansons, albums et livres sont sortis sous forme de NFT. En parallèle, les experts continuent de développer de nouvelles utilisations des NFT en dehors des secteurs créatifs.

Risques et problèmes liés aux NFT

Si les NFT possèdent des propriétés uniques utiles dans l’espace numérique, quelques problèmes menacent d’étouffer les progrès de cette technologie. Ils présentent également certains risques dont il faut se méfier avant de se faire une opinion ou d’investir.

Les NFT sont mauvais pour l’environnement

Les NFT ont une empreinte carbone importante en raison de leur dépendance à la blockchain Ethereum et à son système de preuve de travail.

La preuve de travail permet de sécuriser l’enregistrement public des transactions du réseau grâce à une cryptographie complexe. L’extraction de nouveaux blocs sur la blockchain nécessite une grande puissance de calcul et il existe des entrepôts entiers d’ordinateurs dédiés à l’extraction de la blockchain – et ces ordinateurs consomment beaucoup d’énergie.

Cela ne veut pas dire que les alternatives aux NFT sont “neutres en carbone”. L’art physique, par exemple, doit être fabriqué et transporté, ce qui consomme également une quantité importante d’énergie. Néanmoins, les émissions de carbone d’Ethereum dépassent de loin celles de la plupart des industries que les NFT pourraient supplanter.

Il y a plus d’un million de transactions Ethereum par jour, ce qui inclut les transactions pour chacune des différentes crypto-monnaies et jetons basés sur la blockchain Ethereum. Le transfert de crypto-monnaies et la création, l’achat, la vente et l’enchère de NFT sont des actions classées comme “transactions” sur la blockchain Ethereum, et consomment donc de l’énergie.

Par conséquent, Ethereum consomme une quantité d’électricité similaire à celle de la Libye.

Selon les chiffres de Cryptoart.WTF, le NFT moyen a une empreinte carbone équivalente à la consommation d’électricité d’un résident de l’UE pendant un mois entier. Et des milliers de transactions liées aux NFT ont lieu chaque jour sur Ethereum.

Les problèmes climatiques liés aux NFT ne font qu’empirer. La valeur d’Ethereum augmente à mesure que les NFT apportent un succès économique, ce qui encourage les mineurs à augmenter leur puissance de calcul pour tirer parti de cette tendance. C’est du moins l’avis de Susanne Köhler, une chercheuse en blockchain durable qui s’est confiée à The Verge :

“De nombreuses transactions NFT envoient un signal économique plus fort aux mineurs, ce qui peut entraîner une augmentation des émissions.”

Il convient de noter que les NFT représentent un nombre relativement faible du total des transactions d’Ethereum, et aussi que la méthode de preuve de travail est le principal problème. La preuve de travail ou “proof of work” a une fonction simple qui consiste à valider des transactions sur la blockchain.

Ethereum est en train de passer à un système de validation de type proof-of-stake qui, en théorie, réduira les émissions de carbone du réseau à presque rien. Dans une blockchain de type proof-of-stake, les mineurs mettent en jeu leur propre crypto-monnaie pour sécuriser le réseau plutôt que d’utiliser la puissance de calcul. Si Ethereum a promis ces changements depuis son lancement en 2015, ils ne se sont malheureusement pas encore concrétisés.

En attendant, plusieurs artistes de NFT tentent de compenser leur empreinte carbone par des investissements verts, et certains mineurs passent à des sources d’énergie renouvelables. Il existe également des moyens de rendre les transactions plus écologiques. Les solutions de couche 2 (« layer 2 » ou « blockchain de deuxième niveau », une technologie qui permet d’ajouter un niveau supplémentaire à une blockchain pour soulager le fonctionnement de la chaîne de base) d’Ethereum peuvent servir d’intermédiaire plus efficace entre les applications et la blockchain en réduisant le nombre de transactions, et les places de marché NFT peuvent également devenir plus efficaces.

Les NFT ne sont pas réglementés

Les NFT sont une classe d’actifs actuellement non reconnue et non réglementée par la plupart des pays. Plusieurs États, dont le Royaume-Uni, le Japon et les États membres de l’Union européenne, sont en train d’élaborer des définitions et des classifications légales des NFT. Mais pour l’instant, il n’existe aucune loi internationale couvrant les NFT.

Selon le cabinet juridique multinational Osborne Clarke, les lois existantes pourraient couvrir les NFT si elles présentent les mêmes caractéristiques que les autres unités d’investissement réglementées.

En d’autres termes, les lois existantes pourraient être adaptées aux actifs de la blockchain. Les contrats intelligents peuvent également fournir une preuve de propriété adéquate. On ignore toutefois si un NFT tiendrait devant un tribunal comme preuve valable de propriété, en particulier face aux formes traditionnelles de preuve telles que les reçus et les contrats signés.

L’absence de réglementation du secteur crée d’autres problèmes. Par exemple, l’absence de réglementation sur les marchés NFT signifie que les plateformes (et les investisseurs) ne sont pas protégées contre les escrocs, les sites frauduleux et même le blanchiment d’argent, un problème difficile à résoudre étant donné la nature “anonyme” de la technologie blockchain.

Peut-être qu’avec une meilleure réglementation, les acheteurs et les vendeurs pourraient être contrôlés lorsque la valeur d’une transaction atteint un certain seuil.

La légalité de la propriété : Questions de droit d’auteur et de propriété intellectuelle

Quels droits sur l’œuvre sous-jacente obtenez-vous, le cas échéant, lorsque vous achetez une NFT ?

L’achat et la possession d’une NFT ne signifient pas que vous possédez tous les droits sur l’actif sous-jacent lui-même, à moins que le transfert de droits supplémentaires (autres que la propriété) ne soit clairement indiqué dans le contrat intelligent de la NFT. Cela signifie que le créateur du contenu d’un NFT conserve généralement le contrôle des droits d’auteur et des droits de propriété intellectuelle (DPI) de son œuvre.

Selon la loi sur le droit d’auteur et les DPI, les acheteurs de NFT n’ont pas d’accès ou de contrôle “exclusif” sur l’œuvre originale. Les acheteurs de NFT ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent avec leur NFT, par exemple en créer et en vendre des copies, et ils ne peuvent pas mettre l’œuvre sous-jacente librement à la disposition du public ou l’adapter/reproduire de quelque manière que ce soit. Et ce, à moins que les droits d’auteur et les DPI ne soient transférés en même temps que le NFT.

Pour être clair, cela n’est pas différent des possessions physiques. Acheter une barre Mars ne vous donne pas le droit de créer et de vendre votre propre confiserie fourrée de nougat sous le nom de Mars. Mais la promesse d’acheter un bien “original” peut être un concept trompeur, surtout lorsque les transactions sont si ambiguës quant aux droits qui sont transférés. Le contenu numérique est aussi intrinsèquement “partageable” et extrêmement facile à reproduire, ce qui constitue une tentation pour de nombreux propriétaires de NFT. En règle générale, vous achetez la propriété de l’actif seul, sauf indication contraire dans le contrat intelligent du NFT.

Il est facile de se rendre compte à quel point cette “zone grise” peut être source de conflits. Les acheteurs de NFT pourraient par exemple revendiquer à tort des droits d’auteur sur l’actif sous-jacent, tandis que les vendeurs de NFT pourraient être poursuivis pour fausse déclaration s’ils ne font pas attention. Pire encore, toute infraction est en grande partie irréparable car elle est encodée de manière immuable dans une blockchain.

Escroqueries, fraudes et problèmes de sécurité

Les NFT peuvent être un investissement incertain, notamment parce que de nombreux cybercriminels en profitent.

Les acheteurs et les créateurs de NFT peuvent se faire escroquer de plusieurs façons :

  • fausses places de marché NFT,
  • faux vendeurs se faisant passer pour des créateurs NFT,
  • copies d’actifs non NFT frappées (ie. crées) en tant que NFT.

Comme les actifs numériques sont des fichiers, pratiquement n’importe qui peut enregistrer ou faire une capture d’écran d’un fichier et le monnayer en NFT. Bien entendu, il s’agit là d’une violation flagrante des droits d’auteur et des droits de propriété intellectuelle mentionnés plus haut. Vous ne pouvez pas légalement gagner de l’argent avec le travail d’un autre.

Les faux vendeurs se font souvent passer pour des créateurs de NFT populaires afin de vendre des copies de leurs NFT comme étant les vrais. Sauf que ce ne sont pas des pièces originales et qu’elles n’ont donc qu’une fraction de leur valeur. Les acheteurs peuvent dépenser des milliers de dollars pour un NFT et se rendre compte qu’il s’agit d’un faux sans valeur.

Des escrocs ont également copié et vendu le travail de créateurs qui ne participent pas activement à des NFT. En mars 2021, le célèbre illustrateur Derek Laufman a été usurpé sur Rarible.

Risques et problèmes liés aux NFT

Traduction:

@Woobie68_ “@laufman Hey Derek ! Aurais-tu discrètement publié des trucs sur Rarible ? Je ne dirai rien 😉 “

@laufman “Ce n’est absolument PAS moi. Je pensais que l’avantage des NFT c’était que les oeuvres et les artistes devaient être vérifiés ? C’est apparemment très facile d’arnaquer les gens. Quelle blague cette plateforme.”

Dans d’autres cas, les escrocs ont volé des aspects de l’œuvre d’un créateur et les ont intégrés à la leur, ce qui constitue une autre violation de la législation sur le droit d’auteur.

La fraude aux NFT est perpétuée par des tactiques telles que les faux dons de NFT et les faux airdrops (faux crypto parachutage), que les propriétaires vendent ensuite en pensant qu’il s’agit de NFT légitimes. Les cybercriminels ont même créé de fausses places de marché NFT qui utilisent les mêmes logos, designs et contenus originaux que les plateformes existantes.

Crypto Airdrop ou parachutage de 
crypto-monnaie
Méthode de distribution de crypto-monnaies ou 
d'autres jetons de crypto-monnaies dans les 
portefeuilles de crypto-investisseurs spécifiques, 
généralement pour susciter l'intérêt pour un projet.
Faire glisser

Les acheteurs peuvent atténuer leurs risques en achetant des NFT auprès de créateurs réputés et identifiables, mais cela ne signifie pas que les utilisateurs ne seront pas confrontés à la menace des fraudeurs et des escrocs.

À cela s’ajoute le risque de perdre des NFT coûteux lors de piratages et de cyberattaques. Plusieurs comptes d’utilisateurs de Nifty Gateway ont été compromis en mars 2021. Les pirates ont vendu et transféré des NFT d’une valeur de plusieurs centaines de milliers de dollars vers des comptes anonymes.

Si l’on tient compte de phénomènes tels que la “pourriture des liens” et la défaillance des bases de données, qui peuvent également entraîner la perte des actifs sous-jacents, il est facile de comprendre pourquoi il ne faut pas surinvestir dans les NFT.

Les NFT peuvent perdre de la valeur

De nombreux collectionneurs investissent des millions de dollars dans des NFT malgré les risques financiers associés à cette technologie. Dans le pire des cas, ces collectionneurs pourraient perdre d’énormes sommes d’argent si leurs NFT perdaient rapidement de la valeur.

Le prix d’un NFT est basé sur des valeurs subjectives, qui sont difficiles à prévoir. Et, comme il s’agit d’une nouvelle classe d’actifs sans normes fixes, leur marché est sujet à des chutes soudaines.

Les NFT pourraient également se dévaluer si l’Ethereum devenait obsolète. Ce serait une surprise étant donné le succès actuel de l’Ethereum, mais il est bon de le garder à l’esprit. La plupart des NFT vivent et meurent grâce au succès de la blockchain Ethereum, car c’est là qu’ils sont basés.

Les NFT qui représentent des objets physiques peuvent perdre de la valeur si cet objet physique est perdu, volé, endommagé ou détruit. Un NFT peut persister alors que son homologue physique n’existe plus. Cela montre bien qu’un NFT et l’actif sous-jacent qu’il représente sont deux choses distinctes.

Et enfin, que se passe-t-il si les NFT ne suivent pas la trajectoire prédite par leurs partisans ? Les NFT n’ont pas encore changé le monde et des problèmes non résolus subsistent. Elles pourraient perdre toute valeur si une autre technologie parvient à apporter les mêmes valeurs de rareté et de preuve de propriété aux actifs numériques, mais avec moins d’inconvénients. De nombreux experts en crypto-monnaies prédisent même que les NFT sans utilitaire seront oubliés dans quelques années.

Peut-on “posséder” un contenu numérique ?

Peut-on vraiment “posséder” un NFT de la même manière que l’on possède des biens physiques ? Lorsque vous achetez une œuvre d’art en édition unique dans une galerie, vous êtes non seulement le seul détenteur de cette œuvre, mais aussi le spectateur exclusif, si vous le souhaitez. De la même manière que vous n’êtes pas obligé de prêter votre livre préféré, vous n’êtes pas obligé de montrer à d’autres votre tableau préféré.

Est-il vain de vouloir doter les biens numériques des mêmes règles alors qu’ils sont différents des biens physiques ? Sur Internet, n’importe qui peut enregistrer, faire une capture d’écran ou copier une image, une œuvre d’art ou une vidéo “exclusive” de NFT et prétendre qu’il “possède” également ce contenu. La communauté NFT estime que ces personnes ont une “mentalité de lèche-bottes”.

La mentalité du “right-clicker”
Terme inventé par la communauté cryptographique 
qui décrit les personnes qui sauvegardent des images 
de NFT pour ridiculiser les propriétaires de NFT, en 
affirmant qu'ils " possèdent " le NFT sans le payer. 
La "mentalité de right-clicker" est également 
utilisée de manière plus générale pour décrire 
les opposants aux NFT.
Faire glisser

Bien que ces personnes soient un sujet de plaisanterie pour les collectionneurs d’art cryptographique, les “right-clickers” ont-ils raison ? Quelle est la différence entre un NFT et une image identique si les deux peuvent apporter la même satisfaction ?

Certains critiques ont comparé les NFT à “l’achat du ticket de caisse d’un produit que tout le monde peut posséder”. Le soutien aux NFT se résume essentiellement à la croyance que l’on a dans un morceau de code et à ce que signifie réellement le fait qu’un produit soit “unique”. Les critiques ne pensent pas que les NFT assurent la rareté, ni que cette qualité puisse être atteinte avec du contenu numérique.

Marketplaces NFT

Vous pouvez acheter, vendre, stocker et exposer des NFT sur les marketplaces NFT. Dans certains cas, vous pouvez même créer vos propres NFT.

La grande diversité de marketplaces NFT offre un large choix. Toutefois, nous vous conseillons de choisir soigneusement votre marketplace NFT. En effet, chaque marketplace NFT est compatible avec certains portefeuilles de cryptomonnaies, certaines cryptomonnaies et certains types de NFT. La plupart des marketplaces NFT acceptent les NFT basés sur Ethereum et les jetons ETH.

D’autres marketplaces peuvent être conçues pour différentes blockchains. Par exemple, solsea est conçu pour les NFT basés sur la blockchain Solana. Dans ce cas, vous devrez associer un portefeuille compatible avec la plateforme et contenant la crypto-monnaie SOL.

Les marketplaces NFT peuvent également être axée sur différents types de contenu. Les marketplaces d’art NFT sont les plus populaires. D’autres marketplaces spécialisées peuvent vendre différents types d’articles, tels que du contenu de jeu, de la musique, des cartes de collection, des biens immobiliers virtuels, etc.

OpenSea, Rarible et Axie Infinity font partie des marketplaces NFT les plus populaires, fournissant une quantité et une valeur globale colossales en termes de transactions NFT.

OpenSea est la plus grande marketplace NFT. En août 2021, OpenSea a enregistré un volume de transactions de plus de 75 millions de dollars (~67 millions d’euros) en une seule journée. Il s’agit d’un total plus élevé que celui enregistré par la plateforme sur l’ensemble de l’année 2020.

Marketplaces NFT

La plupart des marketplaces NFT se centrent sur l’art NFT. Les marketplaces mentionnées ci-dessous sont généralement considérées comme les meilleurs endroits pour acheter et vendre des NFT.

  • OpenSea est l’une des premières et plus grandes marketplaces NFT. OpenSea est une marketplace polyvalente et conviviale qui propose des NFT d’œuvres d’art numérique, d’objets de collection, de noms de domaine, d’œuvres de photographie, de musique, des NFT utilitaires (type spécial de jeton qui aide à la capitalisation ou au financement de projets pour des startups, des entreprises ou des groupes de développement de projets), de mondes virtuels et des NFT de sport.
  • Rarible est décentralisée et gérée par sa communauté qui constitue les propriétaires des jetons RARI. En ce sens, Rarible est en quelque sorte un pionnier dans l’espace crypto. Rarible se centre sur les NFT d’art mais propose également de la musique, des noms de domaines, du contenu de jeux, des NFT de métaverses et bien d’autres.
  • Nifty Gateway est un site consacré à l’art numérique. Ce site contient des NFT de certains des plus grands artistes NFT comme Beeple et Trevor Jones, sans oublier des collections NFT célèbres comme Mutant Ape Yacht Club.
  • Foundation est une autre marketplace NFT axée sur les œuvres d’art. À l’instar de Nifty Gateway, Foundation propose des collections NFT d’art et de mèmes recherchés.
  • SuperRare contient des NFT à édition unique d’artistes célèbres, dont XCOPY et Coldie. La DAO (organisation autonome décentralisée) SuperRare est régie par des jetons $RARE, qui sont les jetons ERC-20 sur la blockchain d’Ethereum.
  • Mintable est une marketplace NFT conçue uniquement pour la création, l’achat et la vente de NFT. C’est ce qui se rapproche le plus d’eBay version NFT. Les utilisateurs peuvent facilement créer des NFT à partir d’œuvres d’art, de fichiers audio, de documents PDF, etc.

Certaines marketplaces spécialisées dans les NFT sont axées sur des NFT spécifiques :

  • Axie Infinity est un jeu doté de sa propre économie NFT. La marketplace d’Axie Infinity contient plus de 270 millions de jetons. Les joueurs peuvent recevoir des « axies » pour les utiliser dans le jeu, s’affronter avec leurs axies en créer de nouvelles (en les faisant se reproduire) et en échanger avec d’autres joueurs.
  • NBA Top Shot contient des cartes de collection NFT qui incluent une courte vidéo d’un moment culte de la NBA. La marketplace est construite sur la blockchain Flow. Les utilisateurs peuvent y acheter et vendre entre eux ces cartes de collection.
  • Decentraland est un jeu NFT très populaire dont la capitalisation boursière s’élève à 6 milliards de dollars (5,3 milliards d’euros). Il s’agit essentiellement d’un métaverse où les utilisateurs peuvent échanger des terrains virtuels et bien d’autres biens virtuels dans le jeu.
*Organisation autonome décentralisée (OAD)
Une organisation décentralisée 
qui est gouvernée par une communauté de 
ses utilisateurs. Les OAD existent en 
ligne et sont organisées sur la base 
de règles codées sur une blockchain.
Faire glisser

Comment démarrer sur une marketplace NFT ?

Si vous souhaitez acheter, vendre et créer des NFT, vous devez vous inscrire sur une place de marché (ou marketplace) NFT.

Le processus d’inscription sur une place de marché NFT se compose généralement de quelques étapes simples.

Choisissez une marketplace > “Inscrivez-vous” > Liez un portefeuille crypto.

Les places de marché NFT vous demandent de saisir certaines informations personnelles lorsque vous créez un compte, comme sur les autres plateformes en ligne. Vous devez tenir compte de quelques éléments avant de choisir une place de marché et de créer/échanger des NFT.

Choix de la marketplace

Il s’agit de la considération la plus importante avant de créer un compte sur une place de marché NFT. Il est important de s’inscrire sur la place de marché NFT la mieux adaptée à vos besoins.

Vous devez choisir une marketplace compatible avec le type de NFT que vous souhaitez acheter, vendre et créer. OpenSea est un choix fiable, car il contient une grande variété de NFT, notamment des œuvres d’art, des objets de collection, des articles de jeu, etc.

Nous vous recommandons également de choisir une place de marché NFT basée sur Ethereum. Chaque blockchain qui prend en charge les NFT a ses propres places de marché NFT compatibles, ses portefeuilles et ses jetons de crypto-monnaie. Ethereum possède plus de places de marché NFT (et plus de NFT) que toute autre blockchain.

Une fois que vous avez cliqué sur “Sign up” sur la place de marché de votre choix, vous devez relier un portefeuille de crypto-monnaies. La plupart des places de marché vous présentent une liste de portefeuilles de crypto-monnaies que vous pouvez utiliser.

Choisissez un porte-monnaie compatible et inscrivez-vous là aussi. La configuration de votre compte sera terminée une fois que vous aurez lié votre porte-monnaie cryptographique à votre compte.

Ajoutez des fonds à votre portefeuille.

Vous aurez besoin d’un solde créditeur en cryptomonnaies pour vous inscrire sur les marketplaces NFT et effectuer des échanges. Vous aurez également à vous acquitter des gas fees ou frais de gaz.

Gas Fees ou frais de gaz
Paiements effectués par les utilisateurs de la 
blockchain Ethereum pour couvrir les coûts de 
l'énergie consommée par les ressources 
informatiques nécessaires à la maintenance du réseau.
Faire glisser

Vous devrez acheter la crypto-monnaie appropriée au site que vous souhaitez utiliser et aux NFT que vous souhaitez acheter et vendre. Par exemple, vous devez acheter des jetons ETH pour échanger des NFT sur une marketplace NFT basée sur l’Ethereum. Vous risquez de perdre de l’argent si vous achetez une cryptomonnaie inadéquate comme le bitcoin. La plupart des fournisseurs de portefeuilles, notamment MetaMask, Enjin et Coinbase, prennent en charge les jetons ERC-721.

Une fois que vous disposez d’un portefeuille, nous vous recommandons de vous procurer l’équivalent d’environ 100 $ (~89 euros) en cryptomonnaies via un échange ou encore auprès d’un broker, puis de transférer ces fonds vers votre portefeuille. Cette somme en ETH devrait être suffisante pour couvrir les frais de création ou d’achat de votre premier NFT.

Qu’est-ce qu’un échange de cryptomonnaie? Qu’est-ce qu’un courtier en crypotomonaie ?

Courtier en crypto monnaies
Une société ou un individu qui agit comme un 
intermédiaire entre un acheteur (ou un vendeur) de 
crypto-monnaies et le marché.
Faire glisser

Plusieurs transactions ont lieu simultanément sur les bourses de crypto-monnaies, les plateformes prélevant une commission fixe sur chaque transaction. Tout le monde peut acheter des crypto-monnaies facilement sur les bourses en utilisant une carte de crédit. Les prix sont instantanément visibles pour toute personne utilisant la plateforme et largement déterminés par des facteurs de marché libre comme l’offre et la demande. Coinbase.com et Crypto.com sont deux bourses de crypto-monnaies populaires.

Les courtiers en cryptomonnaies peuvent offrir un service plus personnalisé aux acheteurs et aux vendeurs. Les courtiers fixent eux-mêmes les prix des crypto-monnaies et facilitent généralement les transactions de plus grande valeur. Un acheteur potentiel dépose son capital auprès du courtier et peut utiliser les produits et services supplémentaires de ce dernier. Il peut s’agir d’un accès à des contrats sur différence (CFD), à des produits dérivés et à des outils d’analyse du marché. Les courtiers les plus populaires sont Caleb & Brown et Bitpanda.

Les bourses et les courtiers sont des moyens réputés pour négocier des crypto-monnaies, bien que ces deux méthodes présentent également des opportunités pour les escrocs et les fraudeurs. N’utilisez que des sites reconnus et des sociétés largement recommandées, et méfiez-vous des plateformes ou des courtiers falsifiés.

Comment acheter et vendre des NFT ?

L’achat et la vente de NFT sont intuitifs et quasi identiques à ceux des autres plateformes e-commerce que vous pouvez connaître. Bien évidemment, chaque marketplace est légèrement différente. Mais si vous avez suivi les procédures d’inscription à la lettre et associé un portefeuille de crypto-monnaies convenablement approvisionné, vous devriez être prêt(e) à négocier des NFT.

Acheter des NFT

L’achat d’un NFT est facile une fois que vous avez approvisionné votre portefeuille en crypto-monnaies. La majorité des marchés de NFT utilisent des enchères, comme sur eBay. Certains NFT ont une option d’achat immédiat à prix fixe.

Vous pouvez soit acheter des NFT lors de leur sortie initiale directement auprès du créateur, soit les acheter sur le marché secondaire. Les NFT très demandés peuvent prendre de la valeur avec le temps, c’est pourquoi il est souvent préférable d’acheter les NFT lors de leur sortie initiale. C’est plus facile à dire qu’à faire : les enchères primaires de NFT peuvent se terminer en quelques secondes. Vous devez vous assurer que vous disposez de fonds suffisants (et que vous pouvez réagir rapidement) avant de tenter d’acheter un NFT dès sa sortie.

Vous devez examiner et comparer plusieurs NFT, certains différents et d’autres similaires, avant de vous engager dans un achat. Vous devez avoir une très bonne idée du prix maximum et minimum d’un article avant de rechercher une bonne valeur. De nombreuses places de marché NFT affichent la “demande la plus basse” et la “meilleure offre” pour un NFT.

Vous devez garder à l’esprit que la rareté, les caractéristiques uniques et l’originalité sont souhaitables et augmentent la valeur d’un NFT. L’historique de propriété et le potentiel de rentabilité future ont également une incidence sur les prix, tandis que certaines esthétiques sont plus à la mode que d’autres. Tenez compte de ces tendances avant d’acheter un NFT, afin de garantir sa valeur de revente.

Fixez-vous un budget et respectez-le lorsque vous achetez un NFT. Sinon, face à la multitude d’options, vous risquez de vous retrouver à dépenser de manière compulsive. Achetez principalement auprès de vendeurs vérifiés pour éviter les arnaques, et achetez avec la même diligence requise pour tout achat.

Enfin, n’oubliez pas que vous payez des frais de gaz lorsque vous achetez ou même enchérissez sur un NFT. Choisissez donc vos offres avec soin et gardez quelques ETH supplémentaires en réserve.

Vendre des NFT

La vente des NFT que vous avez achetés ou créés peut varier légèrement selon la place de marché, mais la procédure est généralement simple :

Cliquez sur “Vendre” sur un NFT > Choisissez les conditions de vente > Mettez le NFT en vente.

Que vous échangiez des NFT ou que vous mettiez en vente votre propre collection, vous devez trouver un équilibre entre l’obtention de la meilleure valeur pour vos NFT et certaines autres stratégies qui peuvent vous aider à long terme.

Au minimum, vous devez être parfaitement conscient de la valeur de votre NFT. Un négociant de NFT a accidentellement vendu un Bored Ape pour seulement 2 844 $ en décembre 2021, un ” défaut de concentration ” qui a fait que le NFT a été listé environ 282 000 $ en dessous de sa valeur de marché. En gardant cela à l’esprit, examinons quelques conseils de tarification afin d’éviter une telle mésaventure.

Comment fixer le prix de vos NFT

Les NFT sont cotés à différents niveaux de prix. Il existe deux façons différentes d’évaluer votre NFT en fonction de son contenu.

L’offre et la demande déterminent la valeur des NFT. Si un NFT que vous vendez est un utilitaire (c’est-à-dire qu’il a un usage quotidien), vous devez l’évaluer en fonction du produit physique correspondant. Par exemple, pour un événement, un billet NFT sera vendu au même prix qu’un billet physique. Sur le marché de la revente, ce billet pourrait prendre de la valeur si la demande est forte.

La valeur des NFT non utilitaires est presque entièrement déterminée par l’offre et la demande. Voici quelques facteurs qui influencent la valeur perçue des NFT :

  • la demande du marché,
  • la rareté,
  • l’originalité,
  • l’unicité,
  • l’émotion de l’acheteur,
  • l’historique de la propriété,
  • le potentiel retour sur investissement.

Bien que vous puissiez prévoir certains de ces facteurs, d’autres ne dépendent que de l’acheteur. Un NFT appartenant (ou créé) par une personne célèbre ou respectée dans un domaine donné atteindra probablement des sommes plus importantes. Un NFT unique ou original sera probablement aussi apprécié par la communauté.

En règle générale, le prix de votre NFT doit être relativement proche de celui des NFT similaires sur le marché. Une œuvre d’art numérique contenant des graphiques en 3D peut se vendre à peu près au même prix qu’un NFT similaire de même qualité.

Vous ne devez pas surévaluer le prix de votre NFT si vous êtes le créateur et qu’il s’agit de sa première vente. Les chances que votre collection se vende diminuent si le prix est trop élevé, car vous empêcherez les collectionneurs à faible revenu de participer. Vous voulez que votre collection se vende afin de générer un certain engouement autour de vos NFT.

C’est également une bonne pratique car vous voulez que les acheteurs aient un retour sur leur investissement. Sinon, ils n’investiront tout simplement pas. De nombreuses collections de premier plan conservent des prix abordables même lorsqu’elles sont très demandées.

Quand et où vendre des NFT ?

Le choix du moment est crucial lorsqu’il s’agit de lancer une collection ou de revendre un article NFT populaire. Vous devez diffuser des communications marketing dans les mois qui précèdent la vente pour susciter l’enthousiasme et préparer vos clients.

Vous devriez vendre vos NFT sur plus d’une plateforme en ligne. La plupart des grands créateurs et collectionneurs de NFT ont plusieurs points de contact avec les acheteurs potentiels, notamment des comptes de médias sociaux avec des liens d’achat, une présence sur les principales places de marché de NFT et un site Web qui s’intègre à ces places de marché – de cette façon, les sympathisants peuvent aller directement sur leur site Web pour acheter leurs NFT.

Le marché NFT que vous choisissez doit être basé sur les caractéristiques de votre produit. Vous vendez une œuvre d’art numérique unique en son genre ? SuperRare est le meilleur endroit pour le faire. Vous vendez de la musique NFT ? Essayez des plateformes comme Catalog ou OneOf. Unique One Photo se consacre à la photographie NFT, tandis que les grandes plateformes comme OpenSea offrent une exposition pour de nombreuses catégories différentes.

Vous pouvez également inscrire un objet non financier “d’occasion” sur plusieurs marchés à la fois. C’est une excellente solution si vous revendez un appareil photo numérique et que vous souhaitez augmenter sa visibilité.

Comment commercialiser les NFT ?

Les créateurs et les collectionneurs de NFT utilisent des canaux de commercialisation pour susciter l’intérêt pour leurs NFT et créer une communauté de supporters.

Les membres de la communauté s’engagent activement dans l’achat et la vente de NFT. Vous souhaitez développer cette base de fans grâce à des communications marketing et au contenu de vos NFT. La création d’une communauté est cruciale car elle permet de renforcer la crédibilité et l’enthousiasme autour de votre projet, ce qui se traduit par des ventes.

Les collectionneurs et créateurs de NFT qui réussissent utilisent de multiples canaux de marketing pour promouvoir leurs NFT, notamment :

  • l’engagement communautaire,
  • les médias sociaux,
  • les Sites Web,
  • la recherche d’influenceurs de NFT,
  • des dons de NFT aux influenceurs,
  • l’ajout de l’événement au calendrier NFT,
  • des annonces publicitaires,
  • du Marketing de contenu (blogs informatifs, vidéos pour les utilisateurs),
  • des listes de diffusion,
  • des airdrops & giveaways,
  • des inscriptions en prévente,
  • des NFTs en prévente.

L’engagement de la communauté est l’une des méthodes les plus importantes pour susciter l’intérêt pour vos NFT. Réfléchissez au contenu de votre NFT : s’agit-il d’une œuvre d’art abstrait, d’un objet de collection sur le thème du sport ou d’un avatar de science-fiction ? Parlez de votre NFT dans les espaces de médias sociaux où vos articles seront les plus appréciés.

Discord, Twitter et Reddit sont populaires auprès des partisans de la crypto-monnaie. Vous pouvez rejoindre des groupes NFT sur Discord et Reddit. Sur Twitter, vous pouvez utiliser les hashtags NFT populaires pour publier du contenu à destination du bon public.

Les influenceurs du secteur sont souvent utilisés pour promouvoir les projets et les ventes de NFT. Quelques places de marché NFT vous permettent de promouvoir vos NFT sur leur page d’accueil contre un paiement – un autre excellent moyen de trouver des investisseurs.

Vous pouvez diffuser gratuitement votre première collection de NFT à 1000 personnes. Cela crée instantanément un public pour votre marque. Ces personnes pourraient parler de vos NFT à d’autres personnes ou même en acheter elles-mêmes. Vous pouvez également demander à des influenceurs s’ils accepteraient gratuitement un NFT de votre collection. Leurs fans remarqueront tout nouveau NFT dans leur collection.

Quelle que soit la méthode que vous choisissez pour commercialiser vos NFT, vous voulez certainement créer un sentiment d’urgence (FOMO : fear of missing out) chez les partisans des NFT.

Certains collectionneurs et créateurs vont encore plus loin en créant une FOMO en :

  • publiant des photos floues des NFT avant leur mise en vente,
  • en ouvrant les enchères avant que les NFT ne soient révélés,
  • en échelonnant la sortie en plusieurs étapes : accès anticipé, prévente, vente publique.

Les créateurs peuvent également ajouter du contenu déverrouillable dans leurs NFT afin de créer de la valeur pour les membres de la communauté. Cela signifie essentiellement que les gens rejoignent un “club social” lorsqu’ils achètent un NFT de votre collection.

Définir une identité On-Chain

Les faux NFT qui reproduisent une collection originale sont un problème sur les marchés de NFT. C’est une bonne idée de définir une “identité on-chain” si vous prévoyez de vendre des NFT. Vous pouvez lier vos comptes officiels sur les médias sociaux et votre adresse électronique à votre compte anonyme sur la chaîne. Cela ajoute de la crédibilité à vos NFT et protège les acheteurs.

Comment négocier des NFT à profit ?

Les NFT peuvent être un investissement de valeur, si vous connaissez les stratégies de base suivantes.

Quels NFT devez-vous négocier ?

Les traders de NFT se concentrent généralement sur quelques catégories à forte rentabilité :

  • Art,
  • Musique,
  • Jeux vidéo,
  • Photographie.

Les meilleurs traders identifient les caractéristiques souhaitables des NFT qui les rendront plus faciles à vendre. Bien que certaines catégories soient préférées à d’autres, il est possible de gagner de l’argent dans presque toutes les catégories de NFT – il faut simplement garder à l’esprit qu’il y a des risques.

Les NFT les plus rares se prêtent mieux au commerce que les collections comportant un grand nombre d’unités. En effet, la concurrence des autres vendeurs est moins forte dans les collections rares. Vous risquez également moins d’être confronté à des chutes de prix rapides et à des ventes à perte si l’intérêt pour un projet NFT diminue.

Les NFT dont le contenu est déverrouillable sont également privilégiés. Ces NFT créent une valeur à long terme pour leurs propriétaires en dehors du contenu lui-même, ce qui peut entraîner une augmentation du nombre d’utilisateurs et une hausse des prix. Les NFT qui débloquent du contenu rare dans les jeux blockchain peuvent connaître de fortes augmentations de valeur, en particulier si le jeu gagne en popularité.

Stratégie de sortie à court terme

Une “stratégie de sortie” est le plan d’urgence d’un acheteur concernant la vente d’un actif. Il existe des stratégies de sortie à court terme et des stratégies de sortie à long terme. Vous devez décider quelle stratégie de sortie est la plus appropriée pour vous et les NFT que vous achetez.

Une stratégie de sortie à court terme (également appelée ” flipping “) consiste à acheter un NFT, à le conserver pendant quelques heures ou quelques semaines, puis à le vendre pour réaliser un profit rapide.

Il y a plusieurs façons de procéder à une sortie à court terme lorsque vous négociez des NFT. Vous pouvez acheter un NFT à un prix inférieur à son prix de vente moyen et le remettre en vente à un prix supérieur. Vous devez connaître le marché de votre NFT pour réussir cette opération. Il est également utile de choisir un NFT dont la valeur augmente chaque fois qu’il est vendu (ces informations sont disponibles sur les marchés de NFT).

Vous pouvez également cibler les sorties de NFT et les nouvelles collections de NFT avec une stratégie de sortie à court terme. Cela signifie que vous achetez un NFT tôt et le vendez rapidement, lorsque l’intérêt pour ce NFT est élevé. Les négociants surveillent le volume d’échange et le nombre de propriétaires d’une collection pour déterminer sa popularité.

Stratégie de sortie à long terme

Les stratégies à long terme consistent à acheter tardivement un projet NFT et à conserver cet investissement pendant des mois, voire des années.

Il n’est pas recommandé d’acheter tôt avec ce plan. En effet, vous devez choisir des NFT qui ont fait leurs preuves sur une longue période. Les NFT qui sont rares fonctionnent bien ici aussi – les collections avec beaucoup de nouvelles unités pourraient se déprécier avec le temps, alors que les collections rares ont tendance à prendre de la valeur.

Vous devriez conserver votre NFT jusqu’à ce qu’il y ait un pic massif du volume des ventes et de la valeur, ou le mettre en vente après une augmentation prolongée des prix de vente. Ne conservez pas un fonds non financier trop longtemps après que sa croissance ait commencé à décliner. Cela pourrait entraîner une diminution des bénéfices ou même une perte.

Si vous ne savez pas si vous devez choisir une stratégie de sortie à long terme ou à court terme pour un NFT particulier, jetez un coup d’œil au volume de transactions de NFT similaires ou de NFT du même projet. S’il n’y a qu’une poignée de transactions par semaine, une stratégie à long terme peut être la meilleure solution.

Prix fixe ou enchères ?

Dans une enchère hollandaise, le NFT commence à un prix élevé qui diminue au fil du temps jusqu’à un prix de vente minimum. Le premier acheteur à enchérir sur le NFT remporte l’enchère hollandaise.

Vous pouvez utiliser les enchères hollandaises lorsque vous n’êtes pas certain de la valeur marchande d’une NFT. Elles peuvent également vous aider à récupérer le meilleur prix possible lorsque vous devez vendre un NFT rapidement. En fixant une fourchette de prix allant de “inférieur à la moyenne” à “faible”, vous avez une chance de vendre le NFT à un prix supérieur à celui d’une enchère à prix fixe.

En général, il est toutefois préférable de s’en tenir à une enchère à prix fixe.

Stratégie de fixation des prix

Le prix de vente de vos NFT lors d’une transaction dépend de votre stratégie de sortie, de la concurrence des vendeurs, des tendances du marché et du profit que vous souhaitez réaliser.

Vous devez surveiller le prix des NFT de la même collection sur la place de marché. Si vous voulez vendre votre NFT rapidement, fixez un prix légèrement inférieur à la moyenne. Vous pouvez fixer un prix plus élevé si vous êtes prêt à attendre un meilleur prix.

Les bons négociants NFT modifient le prix de leurs articles en fonction de leurs performances. Augmentez le prix de vente des NFT si la collection se vend mieux que prévu. Diminuez le prix de vente si les NFT se vendent moins bien que prévu. Cela semble évident, mais de nombreux traders maintiennent leurs prix constants pour finalement perdre de grosses sommes d’argent. Il est préférable de réduire vos pertes et de maximiser vos gains.

Les risques associés à la négociation NFT

Les traders NFT peuvent gagner des salaires élevés, mais ils prennent des risques personnels et environnementaux. Vous devez considérer ces risques avec attention avant de décider de négocier des NFT.

Le marché des NFT est instable et ne doit pas être considéré comme une source principale de revenus, surtout si vous êtes dans une situation financière précaire. Engager un pourcentage important de vos économies dans les NFT peut vous conduire à la ruine. N’investissez dans les NFT que ce que vous pouvez vous permettre.

Les transactions NFT présentent également un risque environnemental énorme. Les négociants de NFT achètent, vendent et enchérissent constamment sur les NFT. C’est un problème car les utilisateurs qui effectuent plus de transactions sur la blockchain Ethereum consomment plus d’énergie. Envisagez de négocier d’autres actifs non cryptographiques comme alternative, tels que les monnaies fiduciaires, si cela ne vous convient pas.

Comment frapper des NFT avec succès ?

Créer (ou “frapper”) un NFT est assez simple. Vous n’avez pas besoin de connaissances en cryptomonnaies ou en technologies blockchain pour le faire.

“Frapper” des NFTs
Désigne le processus de création d'un NFT, qui 
consiste à transformer un fichier numérique en un 
actif stocké sur une blockchain.
Faire glisser

Tout d’abord, naviguez vers une place de marché NFT où vous pouvez créer des NFT. Toutes les places de marché ne vous permettent pas de le faire, mais pour la plupart qui le font, la création d’un NFT est un processus similaire.

Télécharger le contenu > Choisir les propriétés du NFT > Imprimer votre NFT

Bien que ces étapes soient assez explicites, vous devez vous rappeler que certaines des décisions que vous prenez ici peuvent affecter la valeur potentielle de votre NFT.

Quels sont les objets que vous pouvez convertir aux NFT ?

La plupart des formats de fichiers numériques peuvent être transformés en NFT. Cela inclut les images, les vidéos, les fichiers audio et les modèles 3D. Ces fichiers peuvent contenir n’importe quoi, y compris de l’art numérique, des avatars, des mèmes, des GIFs, des vidéos faites maison, des marchandises et des utilitaires. Tant que vous possédez tous les droits sur un contenu numérique, vous pouvez le vendre en tant que NFT.

Les avatars NFT sont actuellement très populaires. Il en va de même pour les objets de collection comme les cartes à collectionner, les œuvres d’art numérique et les GIF. Mais aussi populaires que soient ces NFT, leurs marchés sont également saturés.

Une tendance émergente qui n’est pas encore saturée est l’art génératif, un type d’art numérique. Les utilitaires du monde réel constituent un autre marché en plein essor. Vous pourriez créer des NFT qui aident les gens à payer leurs factures avec des crypto-monnaies, par exemple, ou à accéder à un événement – les utilitaires quotidiens de ce type représentent un avenir probable pour les NFT. En réfléchissant à la manière dont vous pouvez appliquer les NFT aux industries existantes, vous pourriez faire passer votre projet à la vitesse supérieure.

Vous pouvez également tirer parti des NFT pour créer quelque chose de nouveau. Quelles autres formes de contenu n’ont pas été largement introduites en tant que NFT ? Les mini-séries, les films, les magazines en ligne. Bien sûr, il n’est pas facile de créer un contenu de qualité professionnelle. Mais vous avez peut-être un timbre de voix unique, ou alors vous percevez des problèmes dans ces secteurs que vos NFT pourraient résoudre.

Esthétique des NFT

Vous devez choisir l’esthétique de vos NFT s’ils sont sur un support visuel. Cela signifie choisir le style artistique, la palette de couleurs et les thèmes. Vous pouvez chercher à correspondre à l’esthétique courante et populaire utilisée dans de nombreuses collections de NFT, ou vous pouvez faire preuve de créativité avec votre NFT.

Artnome, FlashArt et le Museum of Contemporary Digital Art ont étudié l’énorme collection de NFT de la place de marché SuperRare. Ils ont trouvé ces caractéristiques communes :

  • les collections les plus populaires explorent souvent des thèmes futuristes, rétro et de science-fiction;
  • les NFT ont en moyenne une palette de couleurs plutôt violettes, ce qui est lié à leur esthétique technostalgie;
  • les œuvres en 3D sont plus souvent consultées et se vendent à des prix plus élevés que les autres NFT;
  • les NFT étiquetés avec le mot “dessin” sont moins performants.

La communauté NFT considère les NFT et la technologie blockchain comme l’avenir d’Internet, ce qui se reflète dans le style futuriste et “cyberpunk” qu’adoptent de nombreux projets. L’art NFT du populaire créateur Mad Dog Jones est un parfait exemple de cette esthétique.

Comment frapper des NFT avec succès ?

Traduction: “Le temps est une illusion.”

D’un autre côté, vous pourriez choisir une esthétique unique pour vos NFT.

Les NFT sont encore récentes, et il existe d’innombrables personnages, thèmes, sujets et sous-genres qu’elles n’ont pas encore couverts. Pensez aux œuvres de fiction populaires du cinéma, de la télévision, de la littérature et des jeux vidéo dont le style et le sujet ne sont pas représentés dans les NFT. En apportant votre propre interprétation à ces thèmes, vous pourriez tout simplement captiver l’imagination des acheteurs.

Racontez une histoire avec vos NFTs

Donnez à votre collection de NFT une histoire de fond. Les bonnes histoires peuvent générer un engouement pour les NFT et maintenir l’engagement pendant plusieurs années – un élément important pour établir une communauté enthousiaste. Il suffit de voir le succès continu de franchises cinématographiques populaires comme Star Wars et James Bond. Les fans continuent à regarder ces films pour de nombreuses raisons, l’une d’entre elles étant leur investissement dans les personnages et les intrigues.

Utilisez le champ de description de vos NFT pour construire une histoire autour de votre projet. Vos descriptions doivent être en rapport avec le contenu choisi et le thème général de vos NFT. Elles doivent être attrayantes pour votre clientèle cible, tant au niveau des détails que du langage.

Si vous créez une collection de NFT, vous pouvez même donner à chaque NFT une description unique. Par exemple, vos avatars pourraient avoir une histoire d’origine, des traits de personnalité ou des capacités spéciales.

L’histoire de votre projet devrait finalement captiver l’imagination des collectionneurs et leur donner l’impression de faire partie du récit. Les Bored Apes sont censés être de riches collectionneurs de Crypto Art qui se retrouvent dans un yacht club privé. Cette histoire est conçue pour que les propriétaires de BAYC (Bored Ape Yacht Club) aient l’impression de faire partie de ces singes prospères.

Louez les services d’un créateur de contenus digitaux

Créer le contenu de votre NFT peut être amusant si vous avez les bonnes compétences. Si vous n’avez pas les compétences nécessaires pour créer un contenu de qualité, il existe des solutions simples.

La qualité est essentielle au succès des collections NFT – personne ne voudra de vos NFT s’ils sont mal faits, même si l’idée est “originale”. En engageant un professionnel pour créer le contenu de vos NFT sur une plateforme de freelance comme Fiverr, vous avez un accès instantané à des designers, artistes, producteurs de musique ou vidéastes expérimentés pour créer un contenu de haute qualité pour vos NFT.

Le recrutement d’un artiste ou d’un concepteur de NFT est très similaire au recrutement de tout autre freelance professionnel. Bien sûr, vous ne pouvez pas embaucher quelqu’un pour frapper réellement le NFT sur une blockchain. Vous devez connecter votre propre portefeuille et effectuer cette étape finale vous-même si vous voulez que la transaction soit liée à l’adresse de votre portefeuille.

Vous devez également vous assurer que vous recevez les droits appropriés si vous achetez du contenu à un créateur. Les droits de propriété peuvent suffire si vous vendez l’œuvre en tant que NFT unique et “original”. En revanche, vous devez disposer d’une utilisation commerciale complète de l’œuvre si vous voulez faire et vendre des copies NFT à votre guise. La plupart des créateurs indépendants cèdent les droits commerciaux, mais cela vaut la peine de vérifier.

La rareté influe sur le prix de votre NFT

Les propriétés de votre NFT auront une incidence sur sa valeur, vous devez donc les examiner attentivement. La rareté est l’un des principaux facteurs. Vous pouvez recevoir plus d’argent par NFT si vous frappez et vendez un seul exemplaire. Mais généreriez-vous plus d’argent au total si vous créiez 100 exemplaires de votre NFT et que vous les vendiez chacun à un prix inférieur ? La réponse à cette question dépend, en partie, de votre NFT et de l’intérêt qu’il devrait susciter.

Il y a quelques règles de base à suivre pour la rareté d’un projet lorsque vous débutez.

Il est important de donner aux gens une chance équitable d’acheter votre NFT. Les gens se désintéresseront rapidement de votre projet si vous ne proposez qu’une poignée de NFT lors de vos premières sorties. Vous voulez créer un public, ce qui signifie que vous voulez que de nombreux membres de la communauté possèdent vos jetons. Il ne faut pas non plus que des tas de gens se précipitent pour obtenir les quelques jetons disponibles. Cela peut conduire à des escroqueries qui profitent de l’engouement médiatique et incitent les utilisateurs à acheter de fausses versions de NFT.

Si vous souhaitez vous constituer un public mais que vous avez toujours l’intention de créer des NFT exclusifs, il existe un juste milieu que de nombreux créateurs adoptent. Vous créez deux ou trois modèles de NFT différents, avec un thème cohérent, à lancer en même temps. Vous choisissez ensuite une rareté différente pour chaque article. Par exemple, vous créez 500 exemplaires de l’article A, 100 exemplaires de l’article B et 10 exemplaires de l’article C. Cela fonctionne particulièrement bien pour les collections d’art NFT. Elle permet à de nombreuses personnes de posséder votre contenu tout en créant des NFT de grande valeur.

Par ailleurs, c’est une bonne idée de créer une rareté dans les caractéristiques de vos NFTs, en particulier si vous créez une collection d’avatars. Par exemple, les Alien punks sont les CryptoPunks les plus rares et ils génèrent plus d’intérêt et de valeur que la plupart des autres avatars de la collection.

Programmez de la valeur dans vos NFTs

Les fonctionnalités programmables peuvent augmenter le prix de vos NFT en créant un argument de vente unique (USP) pour votre projet et une valeur à long terme selon ses défenseurs.

Nous avons mentionné les CryptoKitties et la façon dont leur popularité est en partie liée au fait que vous pouvez les “élever” pour créer de nouveaux NFTs. CryptoKitties a été l’une des premières collections à introduire la duplication et cela a créé un argument de vente unique pour le projet.

Vous pouvez programmer beaucoup d’autres choses dans les contrats intelligents NFT, par exemple :

  • du contenu bonus déverrouillable,
  • des NFT déverrouillables,
  • des copies physiques/numériques imprimables de NFTs,
  • des codes de réduction déverrouillables,
  • des réalisations NFT que les utilisateurs peuvent débloquer,
  • des billets d’événement, billets de tombola, tirages au sort.

Les fonctionnalités programmables peuvent différencier votre projet NFT des autres, tout en générant un engouement pour votre projet en créant de la valeur pour les membres de la communauté. Le Bored Ape Yacht Club fait un excellent travail à cet égard. Le BAYC offre régulièrement des cadeaux aux propriétaires de Bored Ape, notamment de nouveaux NFT et l’accès aux événements et fêtes du BAYC. Les propriétaires peuvent tirer profit de la vente de NFTs gratuits et ils ont le sentiment de faire partie d’un “groupe exclusif”.

Vous pouvez programmer des caractéristiques dans vos NFT qui incitent à un plus haut niveau d’engagement dans votre projet. Par exemple, vous pouvez programmer vos NFT pour débloquer un objet de collection rare et gratuit lorsque le propriétaire achète une quantité déterminée de vos NFT.

Vous pouvez même maîtriser des méthodes plus créatives pour programmer vos NFT et générer une demande. Dans la communauté des artistes NFT, l’artiste numérique Pak a récemment créé une collection de NFT où l’image sur le NFT de chaque utilisateur s’agrandit au fur et à mesure qu’il collecte des unités.

N’oubliez pas les frais d’essence

Vous perdrez de l’argent si vos NFT ne se vendent pas à un prix supérieur au coût de leur création. Cela signifie que vous devez examiner attentivement la rentabilité de votre idée avant de frapper des NFT. Il en coûte environ 70 dollars pour créer un NFT sur la blockchain Ethereum, en fonction du trafic que connaît Ethereum à ce moment-là.

Les NFT les plus célèbres (et les plus chers)

Le monde des NFT n’en est encore qu’à ses débuts. Nous avons toutefois assisté à des folies et records de ventes de NFT qui ne seront peut-être jamais battus. Jetons un œil à certains des NFT les plus célèbres.

Collections NFT célèbres

Certaines collections de NFT sont célèbres au sein de la communauté. Ces NFT sont très demandés et, par conséquent, peuvent parfois atteindre des sommes considérables.

Les NFT les plus célèbres (et les plus chers)

CryptoPunks

CryptoPunks est un bon point de départ car c’est l’un des premiers projets NFT. Lancé en juin 2017 par le studio Larva Labs, les CryptoPunks sont des avatars de style 8 bits générés de manière unique, chacun avec ses propres excentricités et caractéristiques. Ces avatars représentent des punks rebelles et sont largement considérés comme le début du mouvement cryptoart.

À l’origine gratuits, les CryptoPunks atteignent aujourd’hui des sommes considérables à six chiffres. Certains se vendent même pour des millions de dollars. Pourquoi ? Les CryptoPunks sont relativement rares. Il n’existe que 10 000 CryptoPunks. Si l’on ajoute à cela leur histoire et leur attractivité, les gens sont disposés à débourser une fortune pour des CryptoPunks. D’ailleurs, en posséder un est devenu un symbole de statut social au sein de la communauté cryptographique.

Bored Ape Yacht Club

Bored Ape Yacht Club est une autre série d’avatars NFT très populaires et convoités. Il existe 10 000 Bored Apes, tous uniques et aussi blasés les uns que les autres. Comme pour les CryptoPunks, les attributs de chaque Ape sont générés de manière aléatoire.

Là encore, l’attractivité et la rareté des Bored Apes font monter les prix. Les singes les moins chers coûtent environ 52 Ether, soit 210 000 dollars.

Lorsque vous achetez un Ape, vous rejoignez un club exclusif qui comprend des célébrités comme Steph Curry et Post Malone. Les propriétaires d’un NFT du Bored Ape Yacht Club peuvent bénéficier de divers avantages, comme des drops NFT du Mutant Ape Yacht Club et du Bored Ape Kennel Club.

Axie Infinity

Axie Infinity est l’un des plus grands jeux vidéo NFT du marché. Dans ce jeu, les joueurs collectionnent de petits personnages monstrueux appelés « axies ». Les utilisateurs peuvent s’affronter avec leurs axies, les faire se reproduire pour en créer de nouveaux axies et, bien sûr, les échanger sur la marketplace du site, car les « axies » sont des NFT.

Axie Infinity démontre l’incroyable potentiel de gain des jeux NFT. La société a atteint un volume de transactions de plus de 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros) au troisième trimestre 2021 et, au moment de la rédaction de cet article, l’entreprise est évaluée à plus de 6 milliards de dollars (5,4 milliards d’euros).

Decentraland

Decentraland est un métaverse alimenté par Ethereum où les utilisateurs peuvent acheter des biens immobiliers virtuels, explorer le monde et participer à des jeux et activités ludiques.

Les joueurs échangent des NFT de terrains virtuels, d’accessoirs d’avatar et de noms d’utilisateurs sur Decentraland. Le nombre de terrains virtuels disponibles est limité et tous les échanges se font sur le site web du jeu.

L’univers décentralisé du jeu, qui appartient ainsi à l’utilisateur, correspond peut-être à ce que certains considèrent comme étant l’avenir d’internet. Les NFT rendent le métaverse possible (nous y reviendrons par la suite).

Les « memers » reconvertis en artistes NFT

En février 2021, le mème original Nyan Cat, un GIF montrant un chat ayant pour corps une “pop tart” aux couleurs de l’arc-en-ciel – s’est vendu 590 000 dollars sur le marché de Foundation. S’exprimant après la vente, Christopher Torres (le créateur du mème) a déclaré aux journalistes : “J’ai l’impression d’avoir ouvert les vannes.”

Le commentaire de Torres a vieilli comme du bon vin. Deux mois plus tard, il a collaboré avec Snoop Dogg pour sortir un Nyan Dog NFT, ainsi que deux autres NFT conçus spécialement pour le drop, “Hazy Nyan Cat” et “Nyan Blunt”. Le deuxième drop de Torres a rapporté 250 000 dollars.

Pour Torres, les NFTs donnent aux créateurs de mèmes la chance de monétiser leur contenu pour la première fois de leur vie. La plupart des créateurs de mèmes assistent désespérément à la profanation de leur droit à l’image et de leurs droits d’auteur par des millions d’internautes. Torres a même intenté un procès à Warner Bros pour utilisation abusive de son mème en 2013 (qui a été résolu à l’amiable).

“Je ne savais pas comment gérer les choses. J’ai dû m’asseoir et regarder les gens voler mon art et l’utiliser sans demander “, a déclaré Torres, au Guardian.

Les collections NFT de Torres ont ouvert la voie à des projets similaires depuis leur sortie.

Disaster Girl, un mème qui mettait en scène une petite fille regardant d’un air menaçant dans la caméra alors qu’un bâtiment brûlait derrière elle, a été vendu en tant que NFT pour la somme faramineuse de 473 000 dollars (ou 180 Ether) en avril 2021.

La fille photographiée est Zoe Roth, qui a expliqué qu’elle s’est sentie définie par le mème Disaster Girl en grandissant. Roth pense que la vente de la Disaster Girl originale était une partie nécessaire pour reprendre un certain contrôle sur l’image : “Peut-être qu’agence est le bon mot”, a-t-elle commenté aux journalistes du Guardian. “J’ai finalement eu mon mot à dire sur ce qui s’est passé avec elle”.

Ces ventes de NFT sont loin d’être des incidents isolés. Le mème original Overly Attached Girlfriend s’est vendu pour 411 000 dollars d’Ether en avril 2021, et un NFT de la vidéo originale Charlie Bit My Finger s’est vendu pour la somme astronomique de 760 999 dollars un mois plus tard. Pour couronner le tout, le mème Doge s’est vendu en tant que NFT pour 4 millions de dollars d’Ether en juin 2021, devenant ainsi le NFT de mème le plus cher à ce jour.

Ainsi, les NFTs créent de la valeur pour les créateurs de mèmes. Mais pourquoi les gens achètent-ils des mèmes “originaux” en premier lieu ?

Harry Jones, un investisseur de 21 ans qui possède une collection de 70 000 dollars de mèmes NFT, explique ces prix extravagants :

“Il s’agit de récompenser les créateurs de mèmes”, a déclaré Jones, s’adressant au Guardian, “ce sont des choses culturellement significatives, pour ma génération au moins… et les personnes qui ont fourni ces choses cool et culturellement significatives il y a des années n’ont reçu aucun argent pour cela.”

Bien sûr, il y a aussi un aspect émotionnel à tout ce qui est “culturellement significatif”. Par définition, ces objets ont de la valeur pour des générations entières. Pour un collectionneur de NFT, posséder le fichier original d’un mème en tant que NFT revient à posséder un morceau de l’histoire d’Internet. Il se trouve que la valeur culturelle de ces objets pourrait en faire un investissement intéressant, tant que les NFT restent en place.

“Je pense honnêtement que ce sont des investissements décents … à mesure que nous vieillissons, certains des actifs les plus collectionnables seront les choses que notre culture valorise”, a déclaré Jones. “Et ce sont les mèmes.”

Histoires populaires sur les NFT

De nombreuses célébrités ont rejoint l’engouement pour les NFT, tandis que les maisons d’enchères ont également fait parler d’elles. Voici certains des faits marquants NFT de ces dernières années.

Les célébrités rejoignent l’engouement pour les NFT

Les célébrités s’intéressent sans réserve aux NFT, étant donné que ces derniers offrent aux artistes et personnalités populaires de nombreuses possibilités de monnayer leur célébrité.

Plusieurs célébrités ont tiré parti de la folie des NFT pour lancer leurs propres collections.

Kings of Leon est le premier groupe à avoir sorti un album en tant que NFT, avec la sortie à 50 dollars de When You See Yourself en mars 2021. Plusieurs autres artistes, dont Grimes et Steve Aoki, ont également sorti des NFT. Les NFT offrent aux artistes la possibilité de se passer des intermédiaires et de conserver l’ensemble des droits sur leur musique.

Ashton Kutcher et Mila Kunis travaillent sur un projet intitulé « Stoner Cats », une série TV animée NFT sur des chats qui inhalent la fumée de cannabis de leur propriétaire. Ce projet est le premier de son genre : une série TV numérique qu’il est possible de posséder. En outre, la société de production de la série a déclaré qu’elle confierait la poursuite de la série à une organisation autonome décentralisée (DAO) si les 13 420 jetons initiaux sont vendus.

Certaines célébrités sont même en train de lancer leurs propres marketplaces NFT, comme la star de la NFL Tom Brady, créateur d’Autograph. Pour développer son entreprise, il bénéficie de l’aide de cadres supérieurs d’Apple, de Spotify, de Lionsgate, de Draftkings et d’autres sociétés.

Ailleurs, certaines célébrités sont de fervents collectionneurs et collaborateurs. C’est le cas de Snoop Dogg, qui fin 2021 a révélé être « @CozomoMedici ». @CozomoMedici est une whale NFT auparavant anonyme qui possède une collection de 17 millions de dollars de NFT Ethereum, dont neuf CryptoPunks. Parmi les autres amateurs de NFT célèbres figurent Jake Paul, personnalité YouTube, et Steph Curry, star de la NBA.

« The Merge » de Pak détrône le NFT de 69 millions de dollars de Beeple

L’artiste cryptographique « Beeple », de son vrai nom Mike Winkelman, a vendu une œuvre d’art NFT à la maison d’enchères réputée Christie’s pour une somme record de 69,3 millions de dollars en mars 2021.

Beeple est le plus grand nom de l’art NFT et ses œuvres atteignent des prix astronomiques. Même selon les standards de Beeple, 69 millions de dollars est un montant élevé qui semblait difficile à battre de si tôt.

Mais il n’aura pas fallu attendre longtemps avant de voir le record de Beeple battu en décembre 2021. L’œuvre « The Merge » de Pak s’est vendue pour 91,8 millions de dollars sur Nifty Gateway, détrônant le titre de NFT le plus cher de l’histoire auparavant détenu par « Everydays : the First 5000 Days » de Beeple. Cette vente fait également du NFT de Pak l’œuvre d’art la plus chère vendue par un artiste vivant.

Il est intéressant de noter que l’œuvre de Pak a été vendue en 266 445 unités à près de 30 000 acheteurs. Ces unités fonctionnent comme des parts de l’œuvre de Pak. À l’issue de la vente, chaque collectionneur reçoit un NFT contenant une image dont la taille varie en fonction du nombre d’unités achetées. Lorsqu’un collectionneur achète d’autres NFT « merge » d’occasion, ils se combinent à ses unités actuelles pour former un seul NFT avec une image plus grande. Si quelqu’un parvient à collectionner tous ces jetons, il peut alors former un seul et unique NFT.

L’œuvre de Pak est en tête du classement des NFT les plus chers de tous les temps. Mais quelles autres œuvres d’art et NFT se sont vendues pour des millions de dollars ? Découvrez notre liste ci-dessous !

Les NFT les plus célèbres (et les plus chers)

Le retour de bâton des NFT

Certains projets NFT ont également suscité des réactions négatives et le mécontentement.

En décembre 2021, Ubisoft a annoncé la sortie d’une série de cosmétiques sous forme de NFT pour son dernier jeu de la franchise « Ghost Recon ». Le drop NFT (appelé « Quartz ») a reçu un accueil mitigé de la part des fans.

Certains fans ont joyeusement accueilli cette annonce comme un événement important : les premiers signes d’un projet NFT de la part d’un grand développeur de jeux videos. Toutefois, le contenu des jeux comme Decentraland et Axie Infinity coûtant aux utilisateurs des centaines de milliers (voire des millions) de dollars, de nombreux fans de la franchise ont émis des réserves justifiées.

L’annonce d’Ubisoft sur YouTube a reçu 40 000 « Je n’aime pas » et seulement 1 600 « j’aime » sur la plateforme. Des dizaines de grands titres de presse ont déploré l’initiative d’Ubisoft, la considérant comme préjudiciable à l’avenir des jeux vidéo. 

Stalker 2 a suscité une réaction tout aussi viscérale lorsque ses développeurs, GSC Game World, ont annoncé que les utilisateurs pourraient avoir leur image dans le jeu s’ils achetaient un NFT. Le studio a fini par annuler son projet d’ajouter des NFT à la suite des réactions négatives des fans.

Ces dernières années, de nombreux titres de jeux à succès ont commencé à monétiser le contenu du jeu, contenu qui était autrefois inclus dans le prix de vente initial du jeu. Pour une grande partie des fans de jeux vidéo, les NFT perpétuent cette dynamique d’exploitation au lieu de créer une expérience de jeu plus immersive.

Il existe également des histoires comparables dans l’industrie cinématographique. En septembre 2021, une sortie limitée de NFT était prévue en même temps que Dune, l’épopée de science-fiction de Legendary Pictures. L’annonce a suscité l’indignation des fans, avec l’impact environnemental des NFT comme point de friction principal. La sortie a été qualifiée d’« hypocrite » compte tenu de la trame du roman original de Dune, essentiellement une allégorie de la destruction et de l’exploitation du climat.

Utilisation de la technologie NFT dans le monde réel

2021 a été une année marquante pour les jetons non fongibles avec une augmentation des ventes en volume de NFT basés sur Ethereum de plus de 17 000 %.

Utilisation de la technologie NFT dans le monde réel

Personne ne peut savoir si les NFT constituent un bon investissement à long terme ou une bulle prête à éclater. Si l’on trouve de nouvelles utilisations pour les NFT et que l’on résout les problèmes actuels, ce support pourrait avoir une longue vie. À court terme, il s’agit d’une entreprise à haut risque et à forte rentabilité.

Il semblerait que ce marché poursuivra son expansion, car les NFT ne se limitent pas aux œuvres d’art hors de prix et objets de collection haut de gamme : ils englobent également des applications du quotidien. Alors, quelles sont aujourd’hui les utilisations concrètes des NFT ? Quid de l’avenir ?

Utilisation de la technologie NFT dans le monde réel

Contrats intelligents

Un contrat intelligent au sein d’un NFT prouve de manière immuable l’authenticité du produit et certifie celui qui en détient la propriété. Cela facilite l’application de situations concrètes d’utilisation qui, jusqu’alors, n’existaient pas dans l’univers du contenu en ligne.

Articles physiques « tokénisés »

Les NFT peuvent être utilisés pour « tokéniser » des objets du monde réel. Ainsi, tout ce que vous achetez peut s’accompagner d’un NFT qui ferait office de titre de propriété ou « reçu numérique ». Par exemple, vous pouvez utiliser des Ether pour acheter une voiture ou une maison, et recevoir un actif numérique « tokénisé » pour représenter et authentifier cette propriété.

À l’avenir, on peut imaginer que le portefeuille cryptographique d’une personne pourrait être utilisé pour accéder à ses actifs. Transférer des références à des articles physiques sur la blockchain est également susceptible de créer de nouvelles possibilités d’échange d’actifs physiques sur un marché mondial.

Ce concept n’en est encore qu’à ses débuts, mais un certain nombre de maisons de couture ont déjà ouvert la voie. Dolce & Gabbana a vendu une collection limitée d’articles de mode et de NFT appelée « Collezione Genesi » pour 5,6 millions de dollars (~5 millions d’euros). Chaque article de mode du monde réel était accompagné d’un NFT.

Dans les années à venir, chaque objet physique que vous achetez pourrait tout à fait avoir un compagnon virtuel à utiliser en ligne.

Licences et certificats

Toute licence ou certification pourrait être stockée sur une blockchain en tant que NFT, ce qui pourrait présenter certains avantages. Pour commencer, la technologie blockchain pourrait ajouter une couche de sécurité et de conservation à ces documents. Les contrats intelligents pourraient également faciliter l’accès aux documents importants et leur vérification par les institutions. Si un employeur potentiel souhaite vérifier votre diplôme universitaire, par exemple, il pourrait accéder instantanément aux documents pertinents sans que leur authenticité soit mise en doute.

Les entreprises travaillent déjà sur les moyens d’utiliser les NFT afin que les utilisateurs puissent avoir un meilleur contrôle sur leurs données. Si les utilisateurs peuvent partager des données d’égal à égal avec une autre personne, cela soulève des questions quant à la confidentialité et à la sécurité de ces documents, notamment comment les cybercriminels pourraient-ils exploiter ces NFT …

Billets et merchandising

Les secteurs de la billetterie et des marchandises sont truffés de contrefaçons et d’imitations de produits réels. Vous pourriez utiliser des NFT pour représenter ces actifs et éliminer tout risque de faux.

Les NFT pourraient également permettre aux événements de vendre directement aux fans, ce qui signifie que les artistes et organisateurs d’événements seraient en mesure de recevoir une rémunération adéquate pour l’organisation d’événements. La revente de billets et merchandising authentiques serait facile pour les fans sur les marketplaces NFT décentralisées.

Les NFT offrent de nombreuses autres possibilités, notamment dans le domaine de la billetterie événementielle. Les billets NFT pourraient être ornés d’illustrations attrayantes, et même devenir des objets de collection avec une grande valeur de revente (imaginez si Woodstock avait des NFT). En outre, vous pourriez utiliser votre NFT unique pour acheter des boissons, des snacks et d’autres articles du monde réel inclus dans le prix du billet. Enfin, et si votre billet vous permettait d’accéder à une DAO pour le concert ? Vous pourriez ainsi posséder des actions de ce concert et potentiellement gagner de l’argent en assistant à un événement.

Des billets NFT ont été vendus pour certains événements du monde réel. Par exemple, NFT.NYC a vendu des billets NFT pour une conférence en 2020. Une autre société, Coin.Kred, a également vendu un « NFT Swag Bag » aux participants de cette même conférence.”

Chaînes d’approvisionnement et logistique

L’immuabilité d’un NFT pourrait être utilisée pour améliorer l’efficacité des chaînes d’approvisionnement, suivre les spécificités des produits en chemin vers une destination donnée, ou encore suivre tous les détails relatifs à l’origine, la destination, les informations de stockage et bien d’autres informations sur un produit.

Royalties

Les royalties peuvent être intégrées dans des contrats intelligents. Ceci se traduit par le fait que le créateur à l’origine d’un NFT reçoive un pourcentage des frais de vente d’un NFT lors de son transfert d’un propriétaire à un autre. Ceci pourrait générer un revenu passif à vie pour les artistes et créateurs de contenu, et potentiellement relancer des secteurs en difficulté comme l’industrie musicale.

Du fait que les contrats intelligents sont immuables et facilement traçables, le créateur d’un NFT est assuré de recevoir la part qui lui revient de droit.

Secteurs

Les NFT sont particulièrement adaptés à certains secteurs d’activité car ils offrent de nouvelles solutions et des possibilités d’innovation.

Création

Les NFT ont un grand potentiel pour les industries créatives. Les redevances sont une des caractéristiques des contrats intelligents qui peuvent créer des revenus passifs pour les créateurs. Les NFT peuvent également supprimer le besoin d’une personne intermédiaire (comme un distributeur) qui prend une part importante des bénéfices.

Les créateurs pourraient vendre les NFT qui contiennent leur contenu directement aux fans. Cela permettrait aux créateurs de conserver les droits commerciaux et la rentabilité de leur matériel. Comme nous l’avons mentionné, de nombreux musiciens, artistes et même des célébrités commencent à monétiser leur travail par le biais des NFT pour cette raison précise.

Cela dit, nous n’avons pas encore vu de plateforme permettant aux utilisateurs d’écouter leur musique NFT ou de regarder des vidéos NFT au même endroit. Le contenu NFT ne connaîtra pas de succès tant qu’il n’offrira pas le même type d’expérience utilisateur que des plateformes comme Spotify et Apple Music.

A l’avenir, nous pouvons nous attendre à voir de nouveaux environnements et de nouvelles possibilités d’afficher nos œuvres d’art, notre musique et nos vidéos NFT préférées. Cela signifie de nouveaux espaces en ligne pour présenter nos propres NFT et peut-être même des galeries d’art investissant dans la technologie pour les exposer.

Gaming

Le jeu NFT est actuellement l’un des cas d’utilisation les plus développés des NFT. Les NFT représentent des reçus pour la propriété d’articles dans le jeu, comme les articles à porter dans le jeu et le contenu téléchargeable.

Cela pourrait signifier que les objets du jeu sont échangeables sur un marché libre et potentiellement utilisables sur différentes plateformes, supports et jeux. Il reste encore beaucoup de travail à faire avant que les objets puissent être utilisés dans plusieurs espaces virtuels, mais c’est la vision du jeu NFT.

Les objets que vous collectez dans un jeu restent à vous s’ils sont des NFT, même lorsque le jeu n’est plus soutenu par ses développeurs. Les objets rares du jeu pourraient devenir des formes de souvenirs virtuels à collectionner, qui pourraient être vendus ultérieurement.

Certains jeux NFT (comme Axie Infinity) sont “play-to-earn”. Comme ces titres sont construits sur la blockchain Ethereum, les joueurs peuvent recevoir un paiement sous forme de NFT. Grâce à un processus connu sous le nom de staking, ces jeux récompensent les joueurs pour le “travail” qu’ils fournissent en jouant.

Les avis sur l’espace de jeu NFT sont partagés. Les partisans pensent que la technologie blockchain est l’avenir du jeu, tandis que les détracteurs pensent que des jeux comme Axie Infinity s’apparentent à de la pure exploitation. Il est facile de comprendre ce point de vue lorsque des NFT d’objets en jeu se vendent pour des sommes à six chiffres. Les fans ne veulent pas être exclus financièrement de leurs jeux préférés.

De plus, il est actuellement impossible de porter le contenu d’un jeu sur plusieurs jeux différents. Comment partager des ressources entre des jeux qui sont construits sur des moteurs différents et qui n’ont pas le même style artistique ? Il s’agit d’un défi pour les développeurs, sans solution claire.

Finance décentralisée (DeFi)

Les sociétés DeFi utilisent les NFT comme garantie dans les prêts décentralisés. Si vous souhaitez emprunter des crypto-monnaies, vous devez souvent utiliser celles en votre possession comme garantie. Toutefois, les prêts DeFi ne sont pas à la portée de tous du fait de leurs coûts. Les institutions DeFi acceptent désormais les NFT comme garantie à la place, peu importe la valeur.

Ethereum Name Service (ENS)

Ethereum a son propre service de nommage pour des paramètres comme : les adresses de portefeuilles et sites Web basés sur Ethereum. En gros, il fait à peu près la même chose que le système de nom de domaine (DNS). L’Ethereum Name Service (ENS) raccourcit les noms des adresses pour qu’elles soient plus faciles à retenir. Contrairement au DNS, il le fait en présentant l’adresse comme un NFT.

Chaque adresse ENS est unique. Ce système de nommage, qui facilite grandement l’échange d’adresses cryptographiques, pourrait se convertir en l’un des principaux systèmes de nommage dans les années à venir. Aussi, du fait qu’il est décentralisé, il n’est pas influencé par des décisions de marge bénéficiaire comme certains concurrents du secteur.

Communauté

Les NFT peuvent créer de nouvelles façons d’interagir avec les créateurs, les communautés et les causes qui nous tiennent à cœur.

La propriété fractionnée

Au lieu d’avoir un seul propriétaire, certaines NFT peuvent en avoir plusieurs à la fois. Une personne ayant frappé un NFT peut vendre des « parts » de cet actif. Cette possibilité ouvre des perspectives intéressantes, notamment dans le domaine de l’art numérique. La propriété fractionnée signifie que vous pouvez être copropriétaire d’un produit partagé avec différentes personnes. C’est idéal si vous souhaitez obtenir une part d’un produit, à défaut de pouvoir vous le permettre en totalité. Posséder une œuvre d’art de collection devient ainsi plus accessible.

La propriété fractionnée offre également la possibilité de gagner de l’argent dans un secteur qui vous intéresse. Le concept de propriété fractionnée par le biais des NFT gagne déjà du terrain dans le secteur musical. La plateforme Royal de l’artiste 3LAU permet aux utilisateurs d’acheter des parts de leur musique préférée. Les fans peuvent ainsi percevoir des royalties sur leurs chansons préférées et participer au succès d’un artiste : Plus la popularité d’un artiste augmente, plus les royalties générées pour ses fans sont importantes.

Jetons sociaux

Les jetons sociaux peuvent prendre la forme de NFT. Il s’agit de contrats entre les créateurs et les détenteurs de jetons qui permettent souvent à un détenteur de bénéficier d’avantages particuliers, comme un contenu unique, un accès anticipé et de nombreux autres bonus. Les jetons sociaux peuvent même fonctionner comme des actions blockchain. Les détenteurs de ces jetons peuvent avoir davantage de contrôle et gagner en droits de propriété au sein d’une communauté en ligne qu’ils apprécient et au sein de laquelle leurs jetons peuvent être négociés.

Les jetons sociaux représentent un avenir plein de promesses pour les communautés en ligne mais aussi dans le monde réel. Les jetons sociaux ont connu une année 2021 exceptionnelle. Selon Forefront, le nombre d’adresses détenant des jetons sociaux a augmenté de 200 %.

Causes écologiques

À l’heure actuelle, Ethereum n’est pas très compatible avec le développement durable. En effet, la création de blocs sur la blockchain Ethereum requiert une grande puissance de calcul à partir d’ordinateurs qui consomment beaucoup d’énergie. Cela dit, l’avenir d’Ethereum semble cependant bien plus durable (nous y reviendrons plus tard).

En attendant, certains projets font de leur mieux pour compenser l’impact environnemental du réseau en utilisant les NFT pour financer des actions en faveur du climat.

En juillet 2021, la Fondation Porini s’est associée à l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et à Nature Seychelles pour contribuer à la protection des oiseaux menacés aux Seychelles. La fondation a créé un NFT pour chacune des 59 pies en voie de disparition qui vivent aux Seychelles. En acquérant ces objets de collection « tokénisés », les acheteurs investissaient activement dans la préservation des espèces menacées. Le projet de la Fondation Porini marque la première utilisation des NFT pour la conservation.

L’avenir des NFT

Les NFT sont-ils l’avenir de la propriété numérique ? Ou représentent-ils une “mode” à la fois dangereuse pour les investisseurs et dévastatrice pour l’environnement ?

Seul le temps nous le dira. Pour l’instant, on peut dire qu’il s’agit d’un investissement risqué qui s’est avéré très rentable pour une minorité d’utilisateurs.

Quel que soit votre optimisme quant à leur avenir, les NFT gagnent incontestablement en popularité dans des secteurs de niche comme l’art numérique et les objets de collection. Comment les NFT pourraient-ils dépasser ces applications pour s’intégrer aux grandes entreprises, à la finance et à des concepts tels que le métaverse ? Et comment les NFT pourraient-ils être optimisés pour une meilleure expérience utilisateur (et environnementale) ?

Adoption par le grand public

Nous assistons déjà au lancement de NFT par de grandes enseignes comme Twitter. Avec les NFT qui continuent de se démocratiser, les plateformes recherchent de nouveaux moyens de garder du lien avec leurs publics. On peut donc s’attendre à ce que de nombreux autres noms du monde numérique suivent cette tendance. Ainsi, les marques pourront récompenser les fans avec des événements de marque, échangeables via du contenu NFT déverrouillable.

À mesure que les cryptomonnaies se généralisent, le marché des NFT se développera en parallèle. Les NFT feront partie de la vie quotidienne : ils seront utilisés pour représenter une gamme variée d’actifs selon des modalités qui vont repousser les limites de ce que l’on peut aujourd’hui imaginer.

Décentralisation

Les NFT permettent d’être propriétaire d’actifs numériques comme jamais auparavant. À mesure que le temps que nous passons en ligne augmente, on peut logiquement s’attendre à ce que nous commencions à être propriétaires de nos espaces et contenus numériques.

En ce sens, les NFT sont en phase avec la trajectoire actuelle d’internet vers le Web 3.0. Le Web 3.0 est une vision de l’Internet où tout est décentralisé, avec le réseau qui serait détenu et géré par la communauté en ligne, plutôt que par des entreprises comme Google et Facebook. À ce titre, les NFT et leur intégration à des concepts tels que le métaverse pourraient finir par rendre obsolètes les grandes entreprises de l’Internet.

Les NFT ont naturellement investi le secteur de la finance décentralisée, car ils sont de plus en plus adoptés pour représenter les actifs financiers. Les NFT pourraient jouer un rôle dans la décentralisation de notre système financier, en apportant les avantages de la transparence et de la démocratie non seulement dans monde en ligne, mais également dans l’économie mondiale.

Le Métaverse

Un metaverse est un univers virtuel – un espace social en ligne qui est conceptualisé comme un lieu où l’on peut se retrouver, rencontrer des amis, assister à des événements, jouer à des jeux et présenter ses propriétés virtuelles et ses NFT. Nombreux sont ceux qui pensent que le métaverse est l’avenir de l’internet.

Facebook a changé son nom de société en Meta en 2021 en prévision de son métaverse centralisé. Mais les métaverses décentralisés, construits sur des blockchains, offrent potentiellement aux utilisateurs plus de liberté et de droits sur leur contenu et leurs données que ce que Facebook peut offrir.

Les métaverses décentralisés visualisent un espace en ligne où chaque élément du contenu de la plateforme est la propriété de la communauté. Dans ces métaverses, il n’y aurait pas besoin d’autorité centralisée car tout est sécurisé et authentifié par la blockchain.

Les métaverses décentralisés pourraient donc être exemptes de suivi publicitaire et d’extraction de données personnelles. Les entreprises centralisées comme Facebook/Meta ne peuvent pas mettre en œuvre cette idée car elles dépendent des données pour réaliser des bénéfices. Contrairement aux métaverses décentralisées, les métaverses centralisées pourraient être utilisées pour collecter des données d’utilisateurs encore plus détaillées que celles que ces entreprises utilisent déjà.

Il existe actuellement une poignée de métaverses basées sur la blockchain, comme Decentraland et Cryptovox. Un jour, des millions d’utilisateurs pourraient prendre part à ces métaverses et les NFT pourraient jouer un rôle crucial concernant l’identité en ligne des utilisateurs.

Dans un métaverse, les utilisateurs peuvent afficher le contenu qu’ils ont acheté, comme leur collection d’œuvres d’art NFT, et chaque utilisateur a un avatar qu’il peut habiller avec des NFT ou des objets à porter dans le jeu. À l’avenir, des objets provenant d’autres jeux et plateformes, ainsi que des NFT d’objets du monde réel, pourraient également être affichés. Supposons que vous achetiez une nouvelle voiture dans le monde physique ; vous pourriez aussi avoir un NFT de votre voiture utilisable dans le métaverse.

Les NFT de terrains virtuels sont mis aux enchères et vendus dans les métaverses. Cela signifie que les utilisateurs sont propriétaires des espaces en ligne qu’ils habitent. Un utilisateur peut construire une maison ou un musée virtuel sur ce terrain. À l’avenir, les entreprises pourraient construire des boutiques virtuelles pour vendre des produits en ligne. Comme c’est le cas dans les exemples actuels de métaverses, tous les terrains sont échangeables sur les places de marché NFT. Les utilisateurs peuvent échanger des terrains à des fins lucratives ou même louer des parcelles de terrain à d’autres personnes. Certains métaverses imposent un plafond strict à la quantité de terres disponibles pour créer de la valeur.

Les NFT pourraient également jouer un rôle essentiel dans les aspects communautaires du métaverse. Ils pourraient permettre aux utilisateurs d’accéder à de nombreuses activités virtuelles au sein du métaverse, comme des rassemblements en ligne, des concerts, des expositions d’art, etc.

Optimisation

Si les applications futures des NFT offrent sans nul doute un vaste potentiel, certaines inefficacités font actuellement obstacle à leur adoption par le grand public. Les cryptomonnaies sont compliquées et inefficaces sur le plan énergétique. En outre, en raison du prix du « gas » et de la frappe des NFT, ce support n’est pas à la portée de tous les créateurs.

Par ailleurs, la convivialité des applis et sites Web cryptographiques peut être améliorée. À l’heure actuelle, les utilisateurs doivent assurer eux-mêmes la garde de leurs NFT. Si cela est essentiel au maintien du caractère « décentralisée » de la blockchain, les portefeuilles de crypto-monnaies n’ont pas toujours les fonctionnalités de sécurité adéquates pour permettre leur adoption par le grand public.

Que se passe-t-il si vous égarez le mot de passe de votre portefeuille ? Vous perdez vos actifs cryptographiques. Les portefeuilles de cryptomonnaies finiront par prendre en charge les codes PIN, la biométrie et les fonctions de récupération de compte, et l’ajout et la gestion des actifs numériques en seront grandement facilités.

Les NFT deviendront plus accessibles et « économes en énergie » à bien des égards. Ethereum travaille sur Eth2, un ensemble d’améliorations qui vont révolutionner la production des NFT d’Ethereum.

Parmi les principaux changements figure le passage à une méthode de validation par « staking ». Sans entrer dans les détails, cette méthode implique, pour les membres de la communauté qui contribuent au fonctionnement d’Ethereum, de devoir utiliser leur propre ETH lors du processus au lieu d’avoir recours à la puissance de calcul. L’empreinte carbone d’Ethereum sera ainsi réduite de 99,95 %.

Par ailleurs, la mise à jour Eth2 apportera une amélioration du point de vue de l’« adaptabilité » d’Ethereum. En d’autres termes, la blockchain sera en mesure d’accroître ses capacités de traitement des transactions mais aussi d’augmenter la vitesse d’exécution de celles-ci. Ceci réduira la demande sur le réseau et, par conséquent, les frais de gaz associés à la frappe des NFT. Avec des frais de gaz moins élevés, davantage d’artistes et d’entrepreneurs seront enclins à utiliser les NFT.

Foire aux questions sur les NFT

Vous vous posez des questions sur les NFT ? Consultez la liste ci-dessous pour trouver les réponses aux questions les plus courantes sur ce vaste sujet.

Que sont les NFT ?

Les NFT sont des « jetons non fongibles ». Un jeton cryptographique unique et inchangeable stocké sur une blockchain pour représenter un actif numérique ou physique. Les NFT peuvent représenter une diversité de produits, notamment des images, vidéos et fichiers audio.

Quel est l’intérêt des NFT ?

Les défenseurs de cette idée estiment que les NFT permettent aux créateurs de conserver la propriété et la rentabilité de leur contenu tout en créant une valeur ajoutée pour les clients. Par exemple, les NFT permettent aux clients de revendre le contenu qu’ils achètent. Les NFT sont censés apporter les concepts de rareté et de preuve de propriété aux objets numériques, et diverses utilisations sont en cours de développement pour exploiter ces propriétés.

Les critiques pensent que les NFT sont inutiles car ils ne protègent pas les créateurs contre le vol de contenu et les acheteurs contre les arnaques. Les NFT ne peuvent pas non plus transférer légalement les droits de propriété ou les droits d’auteur, et certains critiques estiment que la rareté et la preuve de propriété ne sont pas possibles avec le contenu numérique.

Où sont stockés les NFT ?

Les NFT sont stockés sur un grand livre numérique public appelé blockchain, qui sécurise les transactions en prouvant leur authenticité. La plupart des NFT sont stockés sur la blockchain Ethereum.

Le contrat intelligent NFT est stocké sur la chaîne et c’est ce qui prouve la propriété d’un actif. L’actif sous-jacent lui-même (c’est-à-dire un fichier vidéo ou image) est souvent stocké dans une base de données distincte en raison des frais de gaz élevés associés au stockage de ces contenus sur la chaîne. Dans cette situation, les contrats intelligents NFT contiennent un hyperlien vers le bien qu’ils représentent.

La technologie NFT va-t-elle s’effondrer ?

Les NFT apportent de nouveaux concepts à l’Internet avec plusieurs possibilités futures. Bien que le marché des NFT soit susceptible d’augmenter et de diminuer en fonction de l’engouement médiatique qui l’entoure, il est peu probable que les NFT s’effondrent complètement de sitôt. Si les NFT ne parviennent pas à réaliser leur potentiel ou sont remplacés par quelque chose de plus efficace, la bulle des NFT pourrait finir par éclater.

Les NFT prennent-ils de la valeur ?

Certains NFT prendront de la valeur avec le temps pendant que d’autres se déprécieront. Les nouvelles versions de NFT provenant directement de créateurs populaires comme CrytoPunks ou Bored Ape Yacht Club sont susceptibles de prendre de la valeur sur le marché d’occasion.

Les NFT sont-ils un bon investissement ?

La valeur des NFT peut atteindre plusieurs millions de dollars, et certains collectionneurs réalisent des profits considérables en vendant leurs collections. Cela dit, le marché des NFT est instable pour le moment, cette nouvelle technologie n’étant pas encore tout à fait au point. Gagner de l’argent avec des NFT est une activité aussi risquée que lucrative, et sa réussite dépend aussi bien de la popularité à long terme des NFT que de la technologie en général.

Les NFT peuvent-ils être copiés ou faire l’objet de captures d’écran ?

You cannot technically make a copy of an NFT because each token is unique and represents ownership of a single, underlying asset. NFTs are logged on a public ledger called the blockchain, which means it’s easy to authenticate an NFT as the real thing.

Underlying assets can often be copied or screenshotted because many of these assets are images or video files. Many scammers have copied works and re-sold them as NFTs. This is financially damaging to both buyers and creators.

Les NFT peuvent-ils être protégés par des droits d’auteur ?

Les NFT prouvent l’authenticité des articles par le biais du code informatique plutôt que par la loi. Toutefois, les droits d’auteur d’une œuvre ne peuvent pas être négociés sur les plateformes NFT. Dans le cas de l’art, de la musique, des œuvres littéraires et d’autres créations, les NFT sont des représentations de cet actif et le créateur conserve ses droits d’auteur de la même manière que dans la majorité des transactions physiques.

Les NFT peuvent-ils être volés ?

Les NFT peuvent être volés, mais il est peu probable que cela se produise par le biais d’une blockchain.

Les pirates devraient alors contrôler un grand nombre d’ordinateurs dans le même régistre distribué pour arriver à voler des actifs cryptographiques d’une blockchain. Les blocs sont également sécurisés par une cryptographie qui est essentiellement impossible à pirater.

Toutefois, les cybercriminels pourraient utiliser des tactiques trompeuses pour convaincre les utilisateurs de transférer leurs NFT. Les pirates peuvent également accéder à des comptes d’utilisateurs sur des places de marché NFT pour transférer des NFT vers leurs propres comptes (cela s’est produit sur Nifty Gateway en 2021). L’actif sous-jacent que représente un NFT donné pourrait être volé s’il est stocké dans une base de données compromise.

Qui crée les NFT ?

Les artistes numériques, les développeurs de logiciels et les développeurs de jeux sont à l’origine de la plupart des NFT très médiatisés. Plus récemment, des musiciens et d’autres célébrités de premier plan ont créé des NFT afin de monétiser leur contenu. De grandes entreprises, telles que Nike et Twitter, s’y sont également mises.

Est-il possible de vendre un NFT ?

Les NFT font partie d’un marché libre, tout comme les articles du monde physique. Cela étant, vous pouvez acheter et vendre des NFT sur le marché d’occasion.

Comment la valeur d’un NFT est-elle estimée ?

Les NFT reposent sur le concept suivant : un article vaut ce que la communauté estime qu’il vaut. La rareté, la popularité et l’utilité d’un NFT influencent souvent sa valeur.

Combien coûte la vente d’un NFT ?

La frappe, le transfert, la vente ou l’achat de NFT s’accompagnent généralement de frais de « gas ». Considérez cela comme des frais de service pour l’utilisation de la blockchain Ethereum. Les frais de gaz fluctuent en fonction de la quantité de trafic sur la blockchain Ethereum.

Où les NFT sont-ils négociés ?

Les NFT peuvent être achetés et vendus sur des marketplaces dédiées aux NFT comme OpenSea, Rarible et SuperRare.

Où sont créés les NFT ?

Vous pouvez frapper des NFT sur un certain nombre de plateformes, y compris sur des sites dédiés à la frappe de NFT comme Mintable. Plusieurs marketplaces de NFT permettent également aux utilisateurs de créer des NFT.

Les NFT ont-ils des effets néfastes pour l’environnement ?

Les NFT sont néfastes pour l’environnement parce qu’ils reposent principalement sur la blockchain Ethereum. Ethereum utilise actuellement un mécanisme de consensus de preuve de travail très énergivore pour le minage et la sécurisation du réseau. La création, la vente, l’enchère et l’achat d’un NFT consomment donc de l’énergie et contribuent à l’importante empreinte carbone du réseau.

Ethereum finira par adopter un mécanisme de preuve d’enjeu plus efficace. Cependant, même si la preuve d’enjeu utilisera 99,95 % d’énergie en moins, ces changements pourraient prendre des années.

En attendant, les mineurs – les personnes qui sécurisent la blockchain Ethereum – devraient utiliser des sources d’énergie renouvelables pour réduire l’empreinte carbone d’Ethereum. Les acheteurs et les vendeurs de NFT devraient également utiliser des solutions de couche 2 d’Ethereum pour réduire le nombre de transactions sur la blockchain.

Conclusion

Nous avons couvert un sujet, les NFT, particulièrement riche d’informations, y compris leurs utilisations et la trajectoire future de la technologie. Nous vous avons même expliqué comment acheter, vendre et créer vos propres NFT. La question cruciale est de savoir si vous avez intérêt à vous lancer dans les NFT ?

Les NFT ne sont pas sans risque compte tenu de la volatilité du marché actuel. En outre, la légalité de cette technologie par rapport à d’autres certificats de propriété soulève des questions évidentes. D’un autre côté, les défenseurs des NFT présentent des idées convaincantes sur l’avenir et les possibilités de cette technologie.

La décision d’investir ou non dans les NFT dépend de votre conviction et de votre situation financière actuelle. Pensez-vous que les NFT sont une bulle prête à éclater ? Pouvez-vous vous permettre de perdre votre investissement ? Vous êtes le seul à pouvoir décider de la position que vous adopterez dans cette discussion.

David Houenou
Écrit par
Rédacteur basé à Paris, David écrit sur des sujets variés : politique, économie et finance. Quand il lâche sa plume, David voyage, photographie et dessine.